Para archerie

Le tir à l'arc est ouvert aux athlètes ayant une déficience physique, qui peuvent tirer avec des appareils fonctionnels autorisés en vertu des règles de classification, si nécessaire. La compétition de para archerie, qui comprend des catégories spécifiques d'épreuves pour les athlètes ayant certaines classifications, fait partie intégrante des Jeux Paralympiques.

La première compétition de tir à l'arc pour les personnes avec handicaps physiques a eu lieu à l'hôpital de Stoke Mandeville en 1948 pour les anciens combattants en convalescence.

Comme au fil des ans des participants d'autres nationalités se sont mis à participer à cet événement, c'est devenu le précurseur des Jeux Paralympiques. Lorsque la première Paralympiade a eu lieu à Rome en 1960, la para archerie faisait déjà partie du programme et y est resté depuis.

La para archerie internationale est restée sous l'égide du Comité International Paralympique jusqu'en 2009, année au cours de laquelle la responsabilité de l'organisme qui régit les règles, les règlements et la promotion a été transférée au sein de la Fédération mondiale de tir à l'arc. Tout en travaillant toujours en étroite collaboration avec l'IPC, World Archery fait la promotion de la para archerie aux niveaux mondial, continental et national, y compris par des catégories de compétition supplémentaires dans des tournois en dehors des Jeux Paralympiques pour accroître la participation et la possibilité de gagner des médailles.

CLASSIFICATION

Tout archer peut demander à être classifié au niveau international via son organisme national. Une classification n'offre pas nécessairement à un athlète le droit de concourir dans une division de para archerie, mais peut lui permettre de rivaliser avec un appareil d'assistance.

Comment ça marche

Les classifications de compétiton en para archerie se composent actuellement des catégories open, W1 et déficient visuels. Seul un examen approfondi de classification peut déterminer si un athlète a le droit de concourir dans une catégorie, mais il existe des différences fondamentales entre les trois.

OPEN

Les athlètes peuvent avoir un handicap au niveau des jambes et utiliser un fauteuil roulant ou avoir un trouble de l'équilibre et tirer en position debout ou sur un tabouret. Les athlètes de la catégorie open peuvent tirer dans les compétitions d'arc classique ou à poulies, en vertu des règles standards, et c'est la catégorie qui est comprise au programme des Jeux Paralympiques.

w1

Les athlètes peuvent avoir un handicap dans les jambes et faire usage d'un fauteuil roulant. Les athlètes W1 peuvent tirer soit avec un arc classique ou un arc à poulies modifié des règles standards, n'ont pas de compétitions séparées pour les deux disciplines, et la catégorie est également aux Jeux paralympiques.

Déficient Visuels V1, V2/3

Les athlètes peuvent avoir une déficience dans leur vision. En compétition, les athlètes V1 doivent porter des bandeaux ou des lunettes black-out. Les athlètes V1, V2/3 utilisent des viseurs tactiles et sont autorisés à avoir un assistant assis ou debout à un mètre derrière la ligne de tir pour leur relayer les informations quant à la position des flèches sur la cible, la sécurité et les aider à marquer leurs scores. La catégorie n'est actuellement pas aux Jeux Paralympiques.

Sponsored