Le tir à l’arc aux Jeux Paralympiques

La para archerie fait partie du mouvement paralympique depuis ses débuts, quand ce sport était utilisé à l’hôpital de Stoke Mandeville comme moyen de réhabilitation pour les anciens combattants blessés.

La para archerie est le premier sport pour lequel des compétitions pour les athlètes en fauteuil roulant ont été organisées, et a été l’un des sports paralympiques originaux aux Jeux de Rome 1960. Le sport a depuis été au programme de tous les Jeux Paralympiques d’été.

Des compétitions individuelles distinctes ont lieu pour les hommes et les femmes, mais aussi des compétitions en double mixte.

Les compétitions paralympiques mixtes ont fait leur apparition aux Jeux de Rio 2016, en remplacement des compétitions par équipes de trois athlètes en compétition aux Jeux précédents. Les doubles mixtes sont constitués d’un homme et d’une femme du même pays, tirant dans la même division.

Catégories de classification

Les archers sont classés selon de leur handicap, avec des compétitions individuelles distinctes pour chacune des catégories.

Après les Jeux Paralympiques de Londres 2012, les catégories de classification ont été modifiées. (Les changements sont entrés en vigueur au 1er avril 2014.)

Jusqu’aux Jeux de Londres inclus, les catégories de compétition étaient les suivantes:

  • W1 - Athlètes en fauteuil roulant et avec infirmité motrice cérébrale et déficience des quatre membres
  • W2 - Athlètes en fauteuil roulant avec pleine mobilité des bras
  • W3 - Athlètes debout dans les catégories amputés, les autres et infirmité motrice cérébrale. Some Certains archers de la catégorie athlètes debout s’appuient sur un tabouret haut en s’asseyant, mais leurs pieds touchent toujours le sol.

Depuis les Jeux Paralympiques de Rio 2016, les catégories sont les suivantes:

Poulies open – Comme les athlètes de la catégorie classique open, les athlètes de la catégorie poulies open ont un handicap dans le haut ou le bas du corps, selon le règlement. Ils participent aux compétitions en fauteuil roulant, assis sur un tabouret ou debout en utilisant un arc à poulies standard, conforme aux règlements de World Archery.

Classique open – Selon le règlement, les athlètes de la catégorie classique open ont un handicap dans le haut ou le bas du corps. Ils participent aux compétitions en fauteuil roulant, assis sur un tabouret ou debout en utilisant un arc classique standard, conforme aux règlements de World Archery.

W1 – Les athlètes ont un handicap à la fois dans le haut et le bas du corps, participent aux compétitions en fauteuil roulant, et peuvent tirer soit avec un arc classique, soit avec un arc à poulies, avec un règlement légèrement modifié.

Les athlètes de la catégorie W1 utilisant un arc classique peuvent aussi utiliser des aides mécaniques à la décoche, cependant tous les arcs sont limités à une puissance au pic de 45 livres et ne peuvent pas avoir de visette, de scope ou de niveau à bulle.

Comment ça marche

Les athlètes de la catégorie classique open participent aux compétitions avec les mêmes règles que les athlètes de tir à l’arc classique aux Jeux Olympiques. Ils tirent sur des cibles de 122 cm placées à 70 mètres, avec 10 zones de score. La compétition commence par une épreuve de qualification de 72 flèches, utilisée pour classer les athlètes, et se poursuit par des matches éliminatoires joués selon un système de sets.

Les athlètes tirent des volées de trois flèches, et l’athlète avec le score le plus haut de la volée reçoit deux points de set. Le premier athlète à atteindre les six points remporte le match. (Les doubles mixtes tirent des volées de quatre flèches, deux par athlète, et la première équipe mixte à atteindre cinq points remporte le match.)

Les athlètes des catégories poulies open et W1 tirent sur des cibles de 80 cm placées à 50 mètres, avec 10 zones de score (les blasons sont réduits à six zones pour les compétiteurs de la catégorie poulies open). La compétition commence par une épreuve de qualification de 72 flèches, utilisée pour classer les athlètes, et se poursuit par des matches éliminatoires qui se jouent en utilisant le score cumulatif.

Les athlètes tirent 15 flèches en cinq volées de trois flèches, et l’athlète ayant obtenu le plus de points remporte le match. (Les équipes mixtes tirent 16 flèches en quatre volées de quatre flèches, deux par athlète à chaque volée.)

Sponsored