Mexico 2015: aperçu de la compétition féminine d'arc classique

18 octobre 2015
Mexico City (MEX)
Présentation de la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc 2015 à Mexico, une division à la fois...

La Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc 2015 se déroule les 24 et 25 octobre au Zocalo dans la ville de Mexico .

Catégories: poulies femmes, poulies hommes, classique hommes (19/10)

histoire d'une qualification

La Coréenne Choi Misun faisait partie des trois premiers athlètes à confirmer leur participation à la Finale en terminant dans le top 2 aux deux premières étape de la saison.

La championne olympique Ki Bo Bae a rejoint sa coéquipière lorsqu'elle s'est retrouvée mathématiquement qualifiée un peu plus tard dans la saison, même si elle en était déjà pratiquement sûre après ses deux médailles dans les deux mêmes épreuves.

Kaori Kawanaka et Ana Maria Rendon ont elles amassées assez de points à Medellin pour s'assurer leurs places, alors que Mackenzie Brown – qui a remporté l'épreuve d'Antalya – les a imitées quand elle a atteint le top 32 en Colombie. Deepika Kumari n'a pas pris part à cette quatrième étape et a ainsi dû patienter jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne en compétition qui puisse la dépasser au classement Coupe du Monde.

C'est Le Chien-Ying qui a pris la dernière invitation grâce à un spectaculaire retour dans la finale pour la médaille de bronze à Medellin. Elle avait en effet besoin de remporter ce match pour faire partie des sept meilleures de la saison.

Les qualifiées

(Le rang de départ pour la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc est donné entre parenthèses après le nom de chaque athlète.)

Choi Misun  (1)

Révélation pour ses débuts cette année, Choi Misun s'est projetée de quasi inconnue – jusqu'ici tout juste une place de remplaçante pour les Jeux asiatiques en 2013 – à numéro une mondiale en l'espace de cinq mois. Elle a pris la première place à sa coéquipière, et adversaire à Mexico, Ki Bo Bae à la fin du mois de septembre.

Elle a remporté l'or et l'argent aux deux étapes de Coupe du Monde auxquelles elle a participé en 2015, ainsi que le bronze individuel aux monciaus et une victoire à l'épreuve test olympique Aquece Rio.

Tête de série numéro une pour la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc, un titre serait une belle fin pour une belle première année sur le circuit mondial.

Ki Bo Bae  (2)

Championne olympique et du monde en titre et ancienne gagnante de la Finale de Coupe du Monde, en 2012 à Tokyo, Ki Bo Bae est sans aucun doute l'une des archères ayant rencontré le plus de succès ces dernières années.

Si elle l'emporte à Mexico, cela serait historique, puisqu'elle deviendrait la première à se parer des trois couronnes!

Kaori Kawanaka  (3)

Kaori est la meilleure d'un groupe d'athlètes qui a réussi à chaque fois de grandes performances, mais sans monter sur le podium. Cette saison, elle a terminé cinquième à Shanghai et septième à Medellin, ce dernier résultat lui assurant sa participation à la Finale. Tête de série numéro trois à Mexico, cela prouve que lentement mais sûrement on peut tout autant l'emporter...

Ana Maria Rendon  (4)

Première colombienne à atteindre la Finale de la Coupe du Monde, Ana Maria y est parvenu grâce à une belle régularité lors de chacune des quatre étapes de 2015. Elle a atteint les seize meilleures à deux reprises et par deux fois est parvenue en quarts de finale, mais sans jamais passer ce cap.

Elle n'a pas pris part à l'épreuve test olympique, juste après l'étape de Medellin, afin de laisser au repos une épaule douloureuse, selon la rumeur, en vue de la Finale de la Coupe du Monde.

Mackenzie Brown  (5)

Trois heures après avoir aidé l'équipe féminine américaine à remporté sa première victoire sur le circuit de la Coupe du Monde, Mackenzie Brown a également gagné sa première médaille d'or personnelle dans une épreuve individuelle, à Wroclaw. Brown a remporté le match grâce à un excellent 10 au barrage.

“Le dernier tir a été celui où j'étais la plus détendue de la journée. Je me suis rendue sur le pas de tir, me suis installée, mis le viseur où je voulais et juste laissé aller,” a déclaré Mackenzie en sortant de l'arène en Pologne Poland.

Deepika Kumari  (6)

Entre 2011 et 2013, Deepika a fait trois apparitions en Finale de la Coupe du Monde et récolté trois médailles d'argent. Après une lacune lors d'une année difficile en 2014, la gagnante des Jeux du Commonwealth en 2010 est de retour. Son meilleur résultat de la saison est une médaille de bronze à Antalya.

Le Chien-Ying  (7)

À la quatrième et dernière étape de l'année, Le Chien-Ying s'est retrouvée dans un match pour la médaille de bronze face à sa compatriote Tan Ya-Ting. Aucune d'elles ne le savait à ce moment-là, mais si Le l'emportait elle avait son billet en poche pour Mexico City, alors que si c'était Ya-Ting qui montait sur le podium, la place revenait à l'Américaine Khatuna Lorig.

Pas de consigne d'équipe, cependant, car comme l'ont dit les dirigeants de l'équipe, ils voulaient laissé les athlètes décider du sort de Le, et de l'équipe, sur le terrain.

C'est Ya-Ting qui a pris les devants dans le match, à 4-0 en sa faveur, mais Chien-Ying a remporté les trois derniers sets, le dernier avec un 10, pour réussir une remontée spectaculaire et remporter le bronze de Medellin.

“Je ne savais rien à propos de Mexico avant le match, mais maintenant je suis vraiment excitée,” s'est exclamée Le. Espérons qu'elle ait maintenant eu le temps de se calmer.

Alejandra Valencia  (8, nation hôte)

Meilleure classée des Mexicaines en arc classique féminin sur le circuit de Coupe du Monde en 2015, quatorzième et cinq rangs devant la championne en titre Aida Roman, Alejandra a été choisie pour représenter la nation hôte à Mexico.

Valencia a déjà remporté des médailles individuelles lors d'étapes de Coupe du Monde entre 2011 et 2013. En 2015, son meilleur résultat est une cinquième place. 

un Scénario possible

Si Ki Bo Bae remporte la Coupe du Monde de tir à l'arc en 2015, elle aura réussi le triplé championne olympique, championne du monde et championne de la Coupe du Monde. Ce qui n'a jamais été fait auparavant.

Elle et son compatriote Oh Jin Hyek ont tous deux remporté le titre en Finale de la Coupe du Monde depuis leur couronnement aux Jeux de Londres 2012, mais n'avait jamais atteint l'or individuel aux mondiaux jusqu'à ce que Bo Bae y parvienne à Copenhague cet été.

Il n'y a pas plus grand scénario qu'une occasion de marquer l'histoire.

La finale: Choi  / Kumari ?

Avant de manquer la Finale de la Coupe du Monde 2014, Deepika Kumari s'était qualifié pour trois de suite et avait remporté l'argent à chaque fois.

Bien sûr, il y a de bonnes chances qu'elle retrouve la championne olympique et du monde en titre Ki Bo Bae sur sa route si elle compte repartir avec un autre podium majeur, mais qui voudrait parier contre la plus suivie des archères sur Facebook?

Choi et Kumari ne se sont jamais encore affrontées dans une compétition internationale jusqu'ici.