Retour de Deloche au sein d'une sélection tricolore rajeunie

Dix athlètes représenteront la France à la première étape de la Coupe du Monde Hyundai 2017 à Shanghai en mai.

Cinquante et un prétendants à une place dans l'équipe de France de tir à l'arc se sont retrouvés les 22 et 23 avril à Saint-Avertin, près de Tours, en région Centre-Val de Loire, pour y disputer une épreuve de sélection en vue de la Coupe du Monde Hyundai 2017.

La Fédération Française de Tir à l'Arc (FFTA) a finalement tranché lundi 24 avril, et dix athlètes défendront les couleurs de la nation du 16 au 21 mai à Shanghai, en Chine.

Aux côtés des premiers de chaque catégorie à la fin du week-end, le comité de sélection a choisi de compléter l'équipe avec six autres athlètes, offrant un visage rajeuni à cette équipe de France version 2017.

En arc classique hommes, seuls le vice-champion olympique de Rio Jean-Charles Valladont et Thomas Antoine sont parvenus à sauver leur place de la saison dernière. À 28 ans, Valladont aura le statut de chef de file aux côtés des jeunes Thomas Chirault, 19 ans, Romain Fichet, 20 ans, et Antoine, 23 ans. 

Chez les femmes, une seule archère d'arc classique a trouvé grâce aux yeux du comité de sélection de la FFTA, la jeune Audrey Adiceom. Loin devant les quatre autres prétendantes à une place dans l'équipe tricolore, l'archère de 20 ans médaillée d'argent en double mixte des mondiaux universitaires 2016 en Mongolie fera ses débuts en Coupe du Monde cette année.

En arc à poulies féminin, un seul nom également retenu pour la première étape de la Coupe du Monde Hyundai 2017, celui de Sandra Hervé, récente championne de France en salle. C'est la deuxième sélection avec les Bleus pour la jeune femme de 24 ans, après sa participation aux championnats d'Europe en salle sur sol français en mars de cette année à Vittel.

Avec le vétéran Dominique Genet, 48 ans, les trentenaires Pierre-Julien Deloche et Fabien Delobelle, ainsi que Jean-Philippe Boulch, 25 ans, la catégorie des poulies hommes aura le visage le plus expérimenté, après une épreuve de sélection acharnée qui a abouti à deux suprises.

Tout d'abord l'éviction de Sébastien Peineau qui n'a pas encore tout à fait retrouvé son meilleur niveau après une blessure qui l'a tenu éloigné des terrains pendant plusieurs mois.

La deuxième surprise c'est le retour gagnant de PJ Deloche. L'ancien numéro un mondial - il a régné sur la catégorie pendant 601 jours du 7 octobre 2013 au 31 mai 2015 - et athlète World Archery de l'année 2014 avait quitté l'équipe de France à l'été 2015 après les championnats du monde au Danemark pour ensuite vivre une saison blanche en 2016, soutenant sa famille en proie à de graves difficultés.

“Je retrouverai en Chine le maillot que j’ai porté à de nombreuses reprises, le maillot avec lequel j’ai gagné des médailles individuelles et des médailles par équipe,” peut-on lire sur le blog du champion de France en salle.

“Je retrouverai le voyage, le chemin vers la plus belle expression de la performance, sur un pas de tir international parmi de nombreux talents du tir à l’arc mondial.”

Le week-end de sélection revêtait par ailleurs un deuxième enjeu pour ceux qui n'auraient pas la chance d'être sélectionnés pour la saison de Coupe du Monde: faire partie des dix premiers de leur catégorie à Saint-Avertin pour pouvoir disputer la deuxième épreuve de sélection en septembre en vue des championnats du monde au Mexique le mois suivant.

En 2017, les tricolores seront encadrés par Anne Reculet comme capitaine des équipes de France, des entraîneurs Benoit Binon (arc à poulies) et Marc Dellenbach (arc classique), ainsi que la kinésithérapeute Stéphanie Verbrugghe.

Équipe de France

Classique hommes: Romain Fichet, Jean-Charles Valladont, Thomas ChiraultThomas Antoine

Classique femmes: Audrey Adiceom

Poulies hommes: Dominique Genet, Fabien Delobelle, Jean-Philippe BoulchPierre-Julien Deloche

Poulies femmes: Sandra Hervé