3 médailles pour les jeunes Français aux mondiaux de Rosario

6 octobre 2017
Rosario (ARG)
Les Bleuets se sont adjugés jeudi deux médailles de bronze et ont encore placé une représentante dans une finale du week-end.

Les jeunes archers français ont ouvert leur compteur de médailles aux Championnats du monde jeunesse 2017 de tir à l'arc à Rosario, en Argentine avec la médaille de bronze décrochée par le double mixte cadet en arc classique.

Lou Thirion et Lisa Barbelin, 17 ans chacun, ont débuté la journée par une victoire 6-2 face au Brésil avant de réaliser l'exploit de battre l'équipe tête de série No 3, la Chine, en quart de finale. Victoire 19 à 18 au barrage.

La demi-finale n’a elle pas tourné à l'avantage des Bleuets, avec une défaite 5-3 face au Chinese Taipei. Dans la petite finale, Thirion et Barbelin étaient menés 2-0, puis 3-1, par le Japon, mais sont parvenus à retourner la situation en leur faveur.

Victoire 5-3 et médaille de bronze, la première du camp tricolore à Rosario.

“C'est beaucoup de joie et aussi du soulagement,” a avoué Lisa après le match. 

“C'était très tendu et difficile au début, mais au fur et à mesure on s'est détendus et c'était plus facile,” a-t-elle ajouté. “On s'est vraiment éclaté tout au long du match!”

Les Bleuets vont ramener en France beaucoup d'expérience, et savent qu'il y aura encore beaucoup de travail.

“Ici, on a appris et développé beaucoup de choses, on a dû s'adapter," a expliqué Lou.

“Oui, on est très satisfaits de la couleur de cette médaille," ont exprimé en cœur les partenaires de double.

L’équipe mixte junior composée de Thomas Koenig et Océane Guy a elle été sortie d’entrée, défaite 6-2 par la Russie.

La deuxième médaille de bronze de la journée pour la France est venue en individuel grâce à la victoire de Mélanie Gaubil en petite finale chez les juniors filles.

Après des premiers tours plutôt tranquilles face à des archères moins bien classées qu'elle, la tête de série No 20 a créé la surprise face à la No 12 Bryony Pitman. Même si elles ont le même âge, 20 ans, contrairement à Gaubil, la Britannique a déjà deux saisons d'expérience en Coupe du Monde chez les seniors.

Après cette victoire sur Pitman en quart de finale, la jeune Française se retrouvait face à la Coréenne Kim Kyoungeun, tête de série No 1. Mais cette fois-ci la marche était trop haute, défaite sans appel 7-1, et match pour le bronze à la clé.

Face à la Chinoise Long Xiaoqing, No 7, Gaubil a perdu le premier set, mais elle ne s'est pas démontée et s'est adjugée les trois sets suivants pour remporter le match 6-2.

“Je suis restée sur le moment présent et pris chaque flèche une par une, je savais qu'en faisant ce que j'avais à faire ça ne pouvait que réussir,” a-t-elle expliqué.

“Je suis super contente car ce sont mes derniers mondiaux juniors et je n'avais jamais réussi à aller loin jusqu'ici. Faire ça sur le dernier c'est juste génial, cette médaille c'est extraordinaire!”

En plus des deux médailles de bronze glanées lors de la journée de jeundi à Rosario, la France est encore assurée d'en ramener une troisième, puisque Kyla Touraine-Helias se mesurera à la Coréenne Park Sohui pour le titre mondial en arc classique cadettes dimanche après-midi.

Toutes les médailles d'or de ces mondiaux seront décidées durant le week-end, après une journée de vendredi dédiée au premier tournoi de qualification pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires en 2018.

Les Championnats du monde jeunesse 2017 de tir à l'arc se déroule du 2 au 10 octobre à Rosario, en Argentine.