L'Italie domine la France dans la finale masculine par équipe en arc classique

22 octobre 2017
Mexico City (MEX)
C'est la deuxième fois que l'Italie remporte le titre masculin par équipe en arc classique aux Championnats du monde de tir à l'arc.

Les Italiens Mauro Nespoli, Marco Galiazzo et David Pasqualucci ont battu la France en trois sets lors de la finale masculine par équiep en arc classique aux Championnat du monde Hyundai 2017 de tir à l'arc. La nation décroche ainsi sa deuxième couronne dans la catégorie et une troisième médaille dans ces mondiaux.

“A Copenhague, on avait perdu le dernier match et maintenant on a pris notre revanche,” a déclaré Pasqualucci. “On est heureux de la façon dont on a tiré, et c'est fantastique de gagner.”

Nespoli d'ajouter: “Ici, l'équipe a été très forte et mes coéquipiers aussi, on s'est très bien senti.”

Avant cette finale, les deux nations européennes avaient chacune remporté un titre masculin par équipe depuis l'introduction des matches en 1987 – la France en 1993 et l'Italie en 1999.

Un match serré était attendu, mais Jean-Charles Valladont, Thomas Chirault et Pierre Plihon n'ont jamais semblé entrer dans le match, et les Italiens l'ont emporté en trois petits sets, 6-0.

Sur sa dernière flèche du match, Nespoli a expliqué s'être concentré à faire la plus petite erreur possible: “Marco m'a rappelé ce que nous avions fait jusqu'ici, combien nous avions été forts, alors je me suis refermé et j'ai tiré une belle flèche qui a atterri dans le 10.”

“La France a souffert du stress plus que nous,” a analysé Pasqualucci.

Plus jeune compétiteur dans l'arène, Chirault a débuté pour son équipe avec un six à gauche, mettant son équipe dans une position inconfortable dès l'entame de match. Les Français ont bien essayer de changer de rotation, Plihon passant premier tireur devant Chirault, mais ils n'ont jamais trouvé le bon rythme.

“La dernière volée était bien, c'était reparti, mais c'était la troisième et c'était déjà fini, on n'a pas eu le temps de s'exprimer,” a expliqué le jeune Thomas, 20 ans.

“Je suis quand même satisfait, on n'a pas l'or mais on est quand même arrivé jusque-là. Au moins on a l'or à aller chercher dans deux ans!

Dans cette formation, les Français ont remporté l'or à la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Berlin et maintenant l'argent à ces championnats, les deux seules épreuves par équipe auxquelles ils ont participé jusqu'ici.

“C'est une équipe toute neuve, sur deux compétitions qu'on fait ensemble on fait un coup l'or et un coup l'argent, on ne va pas cracher dans la soupe, c'est super,” a dit Plihon.

“Ça reste très satisfaisant, ce qui est dommage c'est de passer à coté de la finale comme ça, on a tourné autour sur ces trois volées, on n'a pas réussi à se mettre dedans,” le vice-champion olympique Valladont de conclure.

La dernière médaille de la France dans cette épreuve aux championnats du monde remontait à Belek en 2013 avec le bronze.

Pasqualucci et Nespoli – avec Michele Frangilli à la place de Galiazzo – avaient terminé deuxième par équipe en 2015.

La Corée a battu le Canada pour la médaille de bronze en arc classique par équipe.

Avec trois médaillés olympiques, Kim Woojin, Oh Jin Hyek et Im Dong Hyun, l'équipe asiatique était impressionnante sur le papier. Crispin Duenas, avec Brian Maxwell et Hamilton Nguyen à leurs premiers mondiaux, n'ont pas eu leur mot à dire dans un match à sens unique remporté 6-0 par la Corée.

Les Championnats du monde Hyundai 2017 de tir à l'arc se déroulent du 15 au 22 octobre dans la ville de Mexico, au Mexique.