10 choses qu'on ne voit pas dans le direct

1 novembre 2017
Rome (ITA)
Un aperçu des coulisses d’une compétition internationale de tir à l’arc.

Traduction par Alexane Scelles.

La saison internationale de tir à l’arc est terminée... Enfin, la saison extérieure, du moins. Beaucoup d’entre vous ont sûrement suivi les résultats, les photos, les actualités et les vidéos à la télévision ou sur les directs, mais bien plus de choses se passent lors de chaque événement.

Voici un aperçu de la Finale de la Coupe du Monde Hyundai 2017 de tir à l'arc de Rome hors du champ de la caméra...

1. La construction

La préparation des événements commence des jours à l’avance et implique la construction du stade où a lieu les matchs, des tribunes et des bâtiments destinés aux médias. Une partie de l’équipement technique est transportée sur chaque étape du circuit, tandis qu’une grande part des infrastructures est fournie sur place.

Une équipe de plus de 100 contractuels et 53 bénévoles a aidé à préparer le stade et les tribunes à Rome.  

2. L’entraînement

Les archers se préparent plusieurs jours avant la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc dans un espace d’entraînement adjacent au terrain des matchs. Le terrain bénéficie d’un abri, d’une multitude de cibles, de sièges et d'espace pour les archers et les entraîneurs, ainsi que de ses propres arbitres. L’accès est limité pour les visiteurs afin de permettre aux archers d’avoir leur propre espace.

Avant les matchs, on leur donne aussi l’occasion de tirer dans le stade des finales pour avoir un ressenti des lieux, et même répéter leurs salutations au public! 

3. Les médias

Les interviews sont faites à la fois avant et après les matchs. Les équipes de communication sont multilingues et s’entretiennent avec les archers de manière informelle dans leur langue maternelle chaque fois que cela est possible. Dans le cas contraire, les fichiers son de l’interview seront retranscrits et traduits par des sources du monde entier.

Beaucoup d’archers emmènent aussi des traducteurs dans leur équipe. Après les finales, les gagnants font ensuite une interview pour le direct.

4. Le village

En face du terrain des finales on trouve des stands commerciaux vendant des marchandises, des tentes pour les sponsors de l’événement, ainsi que des activités et jeux pour les archers et les spectateurs. 

Les vendeurs apportent des camions de restauration et servent des produits locaux pendant les pauses, et on peut voir les compétiteurs prendre des photos avec leurs fans après les matchs.

5. L’équipe

Entre les matchs, on change les blasons des cibles sur le terrain. Pour marquer le score rapidement pendant les matchs, le système électronique Falco-Eye définit la position des flèches avec deux appareils scanners laser.

Cela veut dire que les blasons doivent être positionnés le plus soigneusement possible.

Quand la flèche touche la cible, le résultat peut être vu immédiatement dans le direct. Les observateurs confirment la mesure et décident si un cordon a besoin d’être vérifié de plus près.

6. Les voix

Les commentaires sont faits en direct depuis l’espace technique. Le direct est diffusé sur des écrans alors que les commentaires sont ajoutés en temps réel, et des fiches d’information sur chaque compétiteur sont fournies en contexte.

7. La vidéo

Pour réaliser une retransmission de tir à l’arc en direct captivante, des angles multiples doivent être couverts sans interférer dans le tir des archers. Trois caméras principales, une installée sur un long bras devant les archers, une sur des rails automatisés aux pieds des archers, et une autre derrière l’espace des entraîneurs, filment l’action pendant son déroulement. 

8. Le divertissement

Lors de la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc à Rome, les légions locales ont pris d’assaut le terrain pour apporter un peu de saveur locale.

9. Les tribunes

Les tribunes réservées aux spectateurs sont particulièrement remplies quand les favoris locaux ou des champions olympiques font leur apparition. Les archers doivent faire abstraction de cette distraction, tout comme doivent le faire les commentateurs!

10. Les objectifs

Les photographes et journalistes de nombreux médias locaux, nationaux et internationaux ont l’occasion de saisir l’action pendant son déroulement. 

Les photographes essayent d’éviter les caméras du direct et de capturer chaque volée sous un nouvel angle. Les photos de chaque match sont traitées directement, et rapidement, compte tenu du nombre de fois où les appareils se déclenchent!

La Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc 2017 s’est déroulée les 2 et 3 septembre à Rome, en Italie.

Sponsored
Sponsored