Des études de durabilité du CIO soulignent l’exemple du tir à l’arc

23 novembre 2017
Lausanne (SUI)
Les rapports portaient sur la production d’énergie du World Archery Excellence Centre et le recyclage des bouteilles d’eau.

Traduction par Alexane Scelles.

Deux études de cas sur la durabilité menées par le Comité International Olympique ont été publiées pour mettre en avant la construction respectueuse de l’environnement du World Archery Excellence Centre à Lausanne et l’initiative de longue date de World Archery de recyclage des bouteilles.

“Le tir à l’arc est un sport d’extérieur et il est de notre responsabilité de protéger l’environnement partout où nous le pouvons,” a déclaré Tom Dielen, secrétaire général de World Archery.

L'étude entrée sur la réduction du plastique à usage unique a été menée lors de l’étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc de Berlin, où les organisateurs se sont montrés rigoureux avec la distribution de jetons en échange des bouteilles utilisées et la limitation du gaspillage, avec pour résultat un taux de recyclage de 99%.

“Réduire le gaspillage de plastique lors d'un seul évènement est très bien, mais imaginez si nous pouvions en faire de même lors des dizaines de milliers de tournois sportifs dans le monde entier,” Tom d'ajouter.

L'étude centrée sur les panneaux solaires et l'isolation thermique du World Archery Excellence Centre a constaté que l’installation produit 155 000 kWh d’énergie par an, suffisant pour fournir de l’électricité à près de 40 foyers européens moyens.

“« L’approche durable de la construction réduit significativement nos coûts d’exploitation et notre empreinte écologique et carbone,” a expliqué Juan-Carlos Holgado, directeur du Centre.

Ces études ont été réalisées dans le cadre d’un projet en cours pour identifier les domaines de bonnes pratiques au sein du Mouvement olympique.