En souvenir de Joe Thornton, champion du monde de tir à l'arc en 1961

14 Mars 2019
Tahlequah, USA
Multiple recordman du monde, l'Américain est décédé en février à l'âge de 102 ans.

Photo Oklahoman Archive (droits réservés).

Joe Thornton avait été couronné champion du monde de tir à l'arc en 1961 à Oslo, en Norvège. Il est décédé à l'âge de 102 ans le 4 février 2019 à Tahlequah, aux États-Unis.

Dans son lycée de Ponca City, Joe faisait de la boxe et il jouait de l'arc et des flèches avec ses amis durant son temps libre. Des années plus tard, dans les années 1950, apprenant que le tir à l'arc était un sport organisé, il s'était alors acheté du matériel moderne.

Avant 1960, Joe était déjà devenu champion de tir à l'arc de l'État d'Oklahoma.

En 1961, il prenait part aux sélections pour faire partie de l'équipe des États-Unis, terminant quatrième de l'épreuve alors que seuls les trois premiers étaient pris pour les championnats du monde de tir à l'arc.

Le club à Tulsa où vivait Joe et ses collègues archers ont alors collecté les mille dollars nécessaires pour l’envoyer à Oslo.

“J'ai commencé un peu lentement, mais rapidement j'étais en tête,” a déclaré Joe.

“Quand le tournoi s'est terminé, j'avais gagné de 100 points. J'aurais pu me débarrasser de mes douze dernières flèches et être quand même champion du monde.”

Il a établi trois records du monde lors de l'événement.

Thornton a fait six voyages en Europe pour participer à des mondiaux. En 1963 à Helsinki, en Finlande, il remportait un deuxième titre planétaire avec l'équipe américaine en plus d'une deuxième place en individuel, avant d'y ajouter une deuxième médaille d'argent individuelle en 1965 à Vasteras, en Suède.

En 1972, Joe s’était qualifié pour les premières sélections en vue d’envoyer une équipe de tir à l’arc aux Jeux Olympiques après plus de 50 ans, mais il a été manqué de peu sa qualification.

Il a ensuite continué à participer à des épreuves Masters jusqu’à ce qu’il ne puisse plus tirer son arc.

Les parents de Joe étaient tous les deux Cherokee. En décembre 1978, Joe a été intronisé au Temple de la renommée sportive des Indiens d'Amérique.

“On m'a souvent demandé si le fait d'être un Indien faisait de moi un meilleur archer,” a-t-il déclaré. “Cela, je ne le sais pas, mais ce dont je suis sûr, c'est que cela m'a donné un plus grand désir d'exceller avec l'arc et la flèche.”

En 2016, la nation Cherokee a inauguré le terrain de tir à l'arc Joe Thornton à Park Hill, dans l'Oklahoma. Lors de la cérémonie d'ouverture, c'est lui qui a donné le signal pour tirer les première flèches.

Le centenaire avait déclaré à l'époque: “Ce terrain de tir à l'arc est une excellente chose. C’est une bonne chose pour le peuple cherokee et j’espère voir certains des étudiants qui tireront ici devenir des champions du monde.”

Joe laisse dans la peine son épouse Helen, ancienne championne du monde elle aussi, quatre enfants, sept petits-enfants et huit arrière-petits-enfants.