Bilan des qualifiés à la Finale de Coupe du Monde: deux places encore en suspens à Berlin

4 juillet 2019
Berlin, Germany
Les deux places se jouent entre quatre archers coréens et seront connues après les finales en arc classique à la quatrième étape.

À la fin des demi-finales à la quatrième étape du circuit international à Berlin, en Allemagne, vingt-six des 28 places qualificatives pour la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 à Moscou étaient prises.

Il n’y a plus qu’une place à confirmer dans chacune des compétitions hommes et femmes en arc classique. Un ticket pour la Finale de Moscou reviendra à la gagnante de la finale féminine qui mettra aux prises deux archers coréennes offrira un à la gagnante. Chez les hommes, Kim Woojin, absent à Berlin, devra compter sur une défaite de son compatriote Bae Jaehyeon face au Turc Mete Gazoz pour garder sa place de qualifié.

La Russie recevra quatre invitations, une dans chaque catégorie, pour porter à 32 le nombre total d’athlètes en compétition à Moscou. Voici la situation actuelle des qualifiés avant les finales de la quatrième étape.

Classique hommes

Vainqueurs d’étape: Brady Ellison, USA (Medellin, Antalya); Lee Woo Seok, Corée (Shanghai)

Qualifiés aux points: Sjef van den Berg, Pays-Bas; Mete Gazoz, Turquie; Mauro Nespoli, Italie; Steve Wijler, Pays-Bas

À décider: Kim Woojin, Corée ou Bae Jaehyeon, Corée

Si Bae Jaehyeon bat Mete Gazoz lors du match pour la médaille d’or à Berlin, il participera à la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 en tant que vainqueur d’étape. Si c’est Mete qui l’emporte, alors Kim Woojin sera qualifié aux points pour Moscou.

Sjef a gagné sa place en atteignant le troisième tour, Mete le quatrième et Mauro grâce à sa participation aux demi-finales.

En fait, c’est la victoire de Mauro sur Rick van der Ven en quart de finale qui a permis à Steve Wijler (ex-aequo avec Rick mais meilleur au classement mondial) de faire partie des qualifiés.

Ce sera la deuxième finale consécutive de Gazoz à Berlin et Moscou sera aussi sa deuxième participation consécutive à la Finale de Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc.

“Je pense que ce terrain me convient mieux qu’Antalya car j’ai terminé troisième à Antalya, mais ici je suis de nouveau en finale,” a-t-il dit. Mete avait battu Lee Woo Seok pour remporter l’or à Berlin en 2018 grâce à une flèche de barrage proche de la perfection.

“Ce sera encore une fois du beau spectacle. Je m’attends à une bonne compétition, mais cette fois je vais essayer de terminer le match avant le barrage.”

Classique femmes

Vainqueurs d’étape: Kang Chae Young, Corée (Medellin, Shanghai); Zheng Yichai, Chine (Antalya)

Qualifiés aux points: Tan Ya-Ting, Chinese Taipei; Tomomi Sugimoto, Japon; An Qixuan, Chine; Ksenia Perova, Russie

À décider: An San, Corée ou Jeon Ina, Corée

An San et Jeon Ina, membres de l’équipe de réserve coréenne, s’affronteront en finale de cette quatrième étape du circuit international. La gagnante rejoindra sa coéquipière et No 1 mondiale, Kang Chae Young, à Moscou.

“Tout au long de cette compétition, j’espérais me qualifier pour la finale et maintenant je l’ai fait. Je pense que je vais gagner,” a expliqué An San, tête de série No 1 du tournoi.

Son adversaire et tête de série No 7 Jeon Ina de déclarer: “C’est assez difficile de tirer la finale contre ma coéquipière parce qu’on veut toutes les deux gagner et qu’on est du même côté. Je crois aussi que je vais l’emporter.”

Tan Ya-Ting et Tomomi Sugimoto, cette dernière absente à Berlin, avaient accumulé suffisamment de points au cours des trois premières étapes pour avoir une bonne marge de sécurité avant ce tournoi.

An Qixuan et Ksenia Perova étaient à égalité de points en arrivant sur cette quatrième étape. Un Qixuan s’est qualifiée pour le match pour la médaille de bronze; Ksenia Perova n’a pas atteint le troisième tour. Les deux sont qualifiées pour Moscou au nombre de points.

La compétition féminine en arc classique sera la seule de la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 à voir plusieurs athlètes russes. Le pays hôte reçoit une invitation, et grâce à Perova, le compte passera à deux athlètes.

Poulies hommes

Vainqueurs d’étape: Mike Schloesser, Pays-Bas (Medellin); Braden Gellenthien, USA (Shanghai); James Lutz, USA (Antalya)

Qualifiés aux points: Evren Cagiran, Turquie; Daniel Munoz, Colombie; Jozef Bosansky, Slovaquie; Sergio Pagni, Italie

Si Mike Schloesser remporte sa deuxième étape de l’année, Evren Cagiran se qualifiera aux points. Si c’est Cagiran qui gagne, il prendra une place de vainqueur d’étape pour Moscou. Mais le nom des qualifiés ne changera pas.

La grande histoire ici était de savoir si James Lutz garderait sa place de vainqueur d’étape d’Antalya. Kris Schaff a été tout proche de réussir à la lui voler, mais pour cela, il devait gagner le tournoi à Berlin. Malheureusement, après une très mauvaise volée, il devait s’avouer vaincu en demi-finale face à Evren Cagiran.

“Je savais que je devais me qualifier pour la finale [à Berlin] pour me rendre à la Finale de la Coupe du Monde, alors oui, c’est mieux que prévu,” a déclaré Evren. “J’ai toujours tiré contre Mike au début des tours éliminatoires et j’ai toujours perdu. Maintenant, on se retrouve enfin pour l’or.”

Que dire de Jozef Bosansky?

Il est le premier archer slovaque à se qualifier pour la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc. Et il doit ce succès à sa régularité, deux fois dans les huit meilleurs lors des deux dernières étapes de la tournée en Turquie et en Allemagne.

Sergio Pagni, deux fois champion de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc, à sa 50ème étape en carrière à Berlin, fait une nouvelle fois également partie des qualifiés.

Poulies femmes

Vainqueurs d’étape: Sara Lopez, Colombie (Medellin); So Chaewon, Corée (Shanghai); Danelle Wentzel, Afrique du Sud (Antalya)

Qualifiés aux points: Alexis Ruiz, USA; Toja Ellison, Slovénie; Tanja Jensen, Danemark; Sophie Dodemont, France

Comme dans la compétition masculine d’arc à poulies, la finale à Berlin se jouera entre deux qualifiées aux points. Alexis Ruiz ou Sophie Dodemont finiront par prendre la place de vainqueur d’étape, mais le résultat du match ne changera pas la liste des qualifiées.

Il paraissait pourtant bien peu probable que Sophie ne se qualifie pour Moscou quand elle s’est retrouvée avec deux points de retard après quatre volées lors de sa demi-finale. Son adversaire, la No 1 mondiale Yesim Bostan, a alors décoché un 6 dans le vent à la cinquième et dernière volée.

Ce tir coûta la place à Bostan pour l’offrir à Dodemont qui remportait ce match sur le fil, 142-141. Un peu comme une répétition de l’an dernier, quand Sophie s’était également qualifiée pour la Finale de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc grâce à un bon résultat à Berlin. (Elle avait remporté l’étape.)

Un top 8 a suffi à Toja Ellison. Et pour son anniversaire, rien de moins qu’une qualification pour Moscou! Tanja Jensen a elle tenu bon.

La quatrième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 se déroule du 1 au 7 juillet à Berlin, en Allemagne.