L'équipe de France masculine ira aux Jeux de Rio

16 June 2016
Antalya (TUR)
France, Indonésie, Malaisie, Italie, Ukraine et Chinese Taipei sont les six équipes à revendiquer les dernières quotas d'équipe pour les Jeux Olympiques.

Après trois matches intenses et serrés, l’équipe de France arc classique hommes, composée de Lucas Daniel, Jean-Charles Valladont et Pierre Plihon a finalement obtenu sa qualification pour les Jeux Olympiques de Rio en août prochain.

A la sortie de la demi-finale contre l’Allemagne qui les qualifiait, Pierre Plihon confiait que c’est bien un rêve qui devient réalité.

“Mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir dans les six semaines de préparation à venir, car l’objectif reste la médaille aux Jeux," confiait-il.

 “Je ne réalise encore pas trop ce que c’est de partir aux Jeux," avouait pour sa part Lucas Daniel.

Rio 2016 sera en effet la première expérience olympique pour Pierre et Lucas, tandis que Jean-Charles était en sera à sa deuxième participation aux Jeux, puisqu'il était déjà présent à Beijing en 2008.

Au moment de revenir sur leur performane du jour, Plihon et Daniel s’accordaient sur le fait que le premier match avait été le plus difficile, avec des situations compliquées dues au vent et un barrage gagné de peu. Les Français, tête de série No 10, ont en effet battu 27-26 au tie-break les représentants du Kazakhstan, No 7.

“Jean-Charles nous a beaucoup aidés à rester concentrés et à apprécier de tirer chaque flèche le mieux possible."

Après un deuxième tour remporter 6-2 contre la Canada, ils retrouvaient l'équipe classée No 3, l'Allemagne, en demi-finale. Match capital puisqu'une victoire les propulserait à Rio, alors qu'en cas de défaite, il leur faudrait encore en découdre avec l'autre équipe perdante des demi-finales...

Face aux voisins allemands, les Français montraient un bel engagement et une grosse détermination, pour clore la partie en trois petits sets, 5-1.

“L’équipe s’est bien entendue tout au long de la compétition, et l’objectif principal était le tournoi de qualification olympique," expliquait Lucas.

“Les qualifications étaient compliquées pour Pierre et moi, et n’étant pas qualifiés par équipes sur le Coupe du Monde, tout était réellement focalisé sur aujourd’hui, nous avons fait notre travail, et nous sommes très heureux de cette qualification," le plus jeune de l'équipe de France du haut de ses 21 ans de conclure.

La Fédération Française de Tir à l'Arc a d'ores et déjà confirmé que les athlètes ayant obtenu les quotas olympiques représenteraient la nation aux Jeux Olympiques cet été.

La réussite n'a par contre pas été au rendez-vous de l'équipe de France féminine, qui a échoué dans sa quête d'un quota d'équipe pour les Jeux.

Les jeunes Solenne Thomas, Laura Ruggieri et Sophie Planeix se sont inclinées au premier tour de ce dernier tournoi mondial de qualification olympique, 6-2 face aux Polonaises.

Douze équipes masculines et douze féminines prendront part à la compétition de tir à l'arc aux Jeux de Rio 2016. Huit ont été attribuées lors du premier tournoi de qualification en 2015 à Copenhague, et une à la nation hôte, le Brésil.

Les trois dernières dans chaque division étaient mises en jeu parmi les équipes prenant part au tournoi final de qualification dans le cadre de la Coupe du Monde Hyundai 2016 de tir à l'arc à Antalya.

équipes qualifiées - hommes

  • France 
  • Indonésie
  • Malaisie

équipes qualifiées - femmes

  • Italie
  • Ukraine 
  • Chinese Taipei 

Il ne reste maintenant plus qu'une chance d'obtenir un quota pour les Jeux, puisque vendredi 17 juin aura encore lieu le tournoi final individuel pour attribuer des invitations à cinq hommes et six femmes.

Seules les nations ne disposant d'aucune place dans une division peuvent inscrire des athlètes dans cette division, et une nation ne peut gagner qu'une seule place au maximum par genre.