Sophie Dodemont empoche son ticket pour Moscou en se qualifiant pour la finale à Berlin

4 July 2019
Berlin, Germany
La Française participera en septembre à sa deuxième Finale de Coupe du Monde d’affilée, la troisième en tout.

À 45 ans, Sophie Dodemont s’est qualifiée pour le grand final du circuit annuel de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc, en battant la Turque Yesim Bostan à l’arrachée en demi-finale de la quatrième étape qui se déroule cette semaine à Berlin, en Allemagne.

En septembre à Moscou, l’archère à poulies française prendra part à sa deuxième Finale de Coupe du Monde consécutive, après Samsun en Turquie fin 2018, et à sa troisième en tout. Elle avait en effet bénéficié d’une invitation pour l’événement à Paris en 2013 en tant que représentante du pays hôte.

Dodemont s’était qualifiée pour la Finale du tour l’année dernière grâce à une victoire d’étape à Berlin déjà, alors que 2018 marquait son retour à la compétition quatre ans après l’annonce de la fin de sa carrière en 2014.

La demi-finale entre Dodemont et Bostan revêtait une importance toute particulière puisque les deux archères jouaient leur qualification pour Moscou. 

Dans des conditions de vent difficiles, qui ont perduré toute cette semaine dans la capitale allemande, il semblait peu improbable après quatre volées sur cinq que Sophie ne l’emporte dans ce match. Elle comptait en effet un retard de deux points à trois flèches du terme, après en avoir même compté cinq, 59-54, après six flèches!

“Non je n’y ai pas cru [que je pouvais gagner],” a avoué Sophie après sa victoire sur le fil. “Je fais deux belles volées, 30 et 30, avant et je reprends des points, et on sait que tout est possible.”

“Sans croire que j’allais gagner le match, pour moi il n’était pas perdu.”

Et en effet, son adversaire allait décocher un 6 à son tout dernier tir, pour une volée finale de seulement 25, et laisser filer la victoire d’un tout petit point, 142-141.

“Yesim a très bien tiré, mais j’ai mieux géré qu’elle la dernière volée dans le vent et je gagne sur cette dernière volée, je suis très contente,” Sophie d’expliquer. 

Après un début de saison difficile en Coupe du Monde, la Française s’est bien reprise à l’occasion des Championnat du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 en juin à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, avec la médaille d’argent en double mixte associée à PJ Deloche, puis la semaine dernière aux Jeux européens de Minsk avec une troisième place en individuel.

Samedi, elle affrontera l’Américaine Alexis Ruiz pour un deuxième titre individuel consécutif à Berlin.

“Pour l’instant, je ne pense pas trop à la finale de samedi,” dit-elle. “Après, je vais tirer mes flèches et on verra à la fin.”

La médaille de bronze mettra aux prises les No 1 et 2 mondiales, Bostan et Sara Lopez.

Côté masculin, l’équipe de France composée de Deloche, Sébastien Peineau et Jean Philippe Boulch a battu l’Italie en quart puis l’Allemagne, tête de série numéro 1 du tournoi, en demi-finale pour filer vers le match pour l’or à Berlin. 

Les Français affronteront les Danois samedi en finale, alors que le bronze se jouera entre les Allemands et les Américains.

La quatrième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 se déroule du 1 au 7 juillet à Berlin, en Allemagne.