Le Prince du Danemark couronné Roi du Monde

1 août 2015
Copenhagen (DEN)
Le Danemark tout entier attendait Stephan Hansen en finale d’arc à poulies aux Championnats du Monde de Tir à l’Arc 2015 à Copenhague. Ses fans n’ont pas été déçus.

Hansen avait remporté le bronze avec l’équipe danoise masculine plus tôt dans la journée, de bon augure puisqu’il n’avait manqué le 10 qu’une fois avec ses huit flèches dans ce match.

Sur son chemin vers le match pour la médaille d’or, Stephan Hansen avait battu pas moins que le champion du monde en titre le Néerlandais Mike Schloesser dans un barrage, peut-être un autre signe du destin.

Il est intéressant de noter que les deux champions du monde seniors précédents étaient encore juniors quand ils avaient été couronnés, le Canadien Christopher Perkins en 2011 et Schloesser en 2013. Une troisième prémonition?

Mais Hansen avait encore à passer l’écueil Rajat Chauhan, champion des Jeux asiatiques 2014 et cinquième de la Finale de la Coupe du Monde à Lausanne l’an dernier. L’indienne est reconnu comme l’un de archers les plus réguliers sur le circuit international.

Le favori de la nation contre le représentant en qui tout un pays avait placé ses attentes… cela ne pouvait offrir qu’une partie acharnée.

Chaque archer a réussi 29 sur 30 dans les deux premières volées pour se retrouver ex aequo à 58 partout. Hansen a ensuite fait une volée parfaite, au même moment où son adversaire avait sa seule faiblesse de la partie, tirant sa seule flèche hors du jaune, un 8.

Cela a offert un avantage de trois points au jeune Danois qui pouvait tranquillement filer vers la victoire avec seulement trois tirs hors du 10 dans tout le match. Score final: 147-143.

Après trois titres mondiaux jeunesse d’affilée, le dernier en date à Yankton en juin, la petite perle du tir à l’arc danois a ajouté la couronne senior à tout juste 20 ans.

Stephan, son entraîneur, sa famille et ses amis, ainsi que toute la foule présente pouvaient laisser éclater leur joie et chanter l’hymne national du Danemark, pour célébrer leur nouveau Champion du Monde!

“C’est incroyable! Je n’ai jamais rien ressenti de tel avant,” concédait Hansen. “Je suis tellement heureux de cette victoire. De nombreuses personnes s’attendaient à ce que je gagne. J’ai surmonté ma nervosité et je l’ai fait!”

Un athlète danois gagnant le titre mondial devant le Parlement danois, rien de plus approprié.

Tant pour le Britannique Adam Ravenscroft que Camilo Cardona, le match pour la médaille de bronze marquait une première apparition dans une finale de championnats du monde. Pourtant, le Colombien n’est pas inconnu des podiums.

Cardona avait remporté le titre mondial en double mixte à Belek 2013 ainsi qu’aux mondiaux de la jeunesse de Yankton cette année, à chaque fois associé à Sara Lopez. La Colombienne venait juste de remporter le bronze individuel dans le match précédent à Copenhague.

Soutenu par toute l’équipe britannique qui chantait une version un peu modifiée de ‘Twinkle Twinkle Little Star’ (Brille, brille, petite étoile), Adam prenait deux points d’avance après trois flèches pour ensuite doubler son avantage après six.

La troisième volée allait être sa plus mauvaise du match avec 27 points – il allait réussir 29 dans chacune de ses quatre autres volées – et il laissait un petit espoir à son adversaire. Cardona revenait à seulement deux points, à 85-83.

Mais grâce à 15 flèches sur 15 dans le jaune, Ravenscroft se montrait bien le plus régulier. Il n’allait jamais laisser l’avantage à Cardona pour s’emparer du bronze à sa deuxième participation à des championnats du monde de tir à l’arc.

Neuvième de l’épreuve individuelle deux ans auparavant en Turquie, cette médaille à Copenhague est, à 33 ans, de loin son meilleur résultat depuis ses débuts internationaux en 2012.