Le tir à l'arc handisport expliqué: les catégories de compétition

24 août 2015
Donaueschingen (GER)
Apprenez la différence entre les catégories du tir à l'arc handisport en compétition alors que débutent les mondiaux 2015 de Donaueschingen.

Depuis le 1er avril 2014, le tir à l'arc handisport comprend trois divisions de compétition: classique open, poulies open et W1, ce qui permet aux athlètes d'utiliser des arcs classiques et à poulies modifiés. À Donaueschingen, le tir à l'arc pour malvoyants fait également son retour aux Championnats du Monde de Tir Handisport.

Voici en termes simples ce que signifient les catégories de classification...

Classique Open

En règle générale, les athlètes en arc classique open ont des handicaps soit dans la moitié supérieure ou inférieure du corps. Ils concourent dans un fauteuil roulant, sur un tabouret ou debout en utilisant un arc classique standard, ce qui est conforme aux règlements de World Archery.

Les règles pour les compétitions d'arc classique open sont les mêmes que pour les compétitions classiques pour les valides: les athlètes tirent sur une cible de 122 cm à 70 mètres. Leur épreuve de classement se compose de 72 flèches, et les matchs en tête-à-tête se jouent en utilisant le système des sets.

Poulies Open

Comme les athlètes d'arc classique open, ceux en arc à poulies open ont généralement un handicap soit dans la moitié supérieure ou inférieure du corps. Ils concourent dans un fauteuil roulant, sur un tabouret ou debout en utilisant un arc à poulies standard, ce qui est conforme aux règlements de World Archery.

La compétition en poulies open, comme les autres épreuves d'arc à poulies, disposent d'une cible de 80 cm à 50 mètres (coupée à l'anneau du cinq, de sorte que six zones de score, 6 à 10, sont disponibles). La qualification se décide dans une épreuve de classement à 72 flèches, tandis que les matchs en tête-à-tête sont joués selon le format des 15 flèches avec addition des scores.

W1

Les athlètes W1 ont un handicap à la fois du haut et du bas du corps, concourent assis dans un fauteuil roulant et peuvent tirer avec soit un arc classique ou un arc à poulies et suivant des règles légèrement modifiées.

Les athlètes qui utilisent des arcs classiques peuvent également utiliser des décocheurs mécaniques, tandis que tous les arcs sont limités à 45 livres en tension et peuvent ne pas avoir de visette, de loupe ou de niveau à bulles.

La catégorie W1 suit les règles de l'arc à poulies sur un blason complet de 80 cm: une épreuve de classement de 72 flèches à 50 mètres, suivie de matchs à 15 flèches en tête-à-tête avec addition des scores.

Malvoyants

Les athlètes avec déficience visuelle sont ceux qui ont peu ou pas de vision. Ils sont divisés en deux catégories: VI1 et VI2/3.

Les athlètes VI1 doivent porter des lunettes opaques ou masques en compétition, tandis que les deux catégories sont autorisées à utiliser des viseurs tactiles sur le pas de tir. Les viseurs ne doivent être en contact avec l'archer qu'à un seul endroit sur le dos de la main ou l'avant-bras. Des assistants placés à un mètre derrière la ligne de tir indiquent aux archers où ont atterri leurs flèches.

La cible de 80 cm utilisée pour les compétitions de tir à l'arc pour malvoyants se trouve à 30 mètres et leur épreuve de qualification se compose des 72 flèches standards, suivies des matchs en tête-à-tête suivant le système de set de l'arc classique, mais aussi à 30 mètres.

Ces explications ne constituent pas des règles, ni en aucune façon une version explicite de la procédure de classification. Visitez la page du tir à l'arc handisport pour des explications plus détaillées.

Sponsored
Sponsored