Le recordman du monde Im Dong Hyun mène l'épreuve d'arc classique à Medellin

9 septembre 2015
Medellin (COL)
Après deux ans d'absence sur le circuit international de tir à l'arc, le double champion olympique par équipe et détenteur du record du monde de l'épreuve de classement Im Dong Hyun a fait son retour avec style.

La dernière fois que Im Dong Hyun avait pris part à une compétition international c'était aux Championnats du Monde de Belek en 2013, d'où il était reparti avec une sixième place individuelle et une quatrième place dans l'épreuve par équipes.

Après cela, et parce que la procédure de sélection en Corée est sans doute l'une des plus difficile dans le monde du tir à l'arc, Im n'a plus fait partie de l'équipe officielle représentant la nation asiatique. Il a cependant atteint le groupe des huit meilleurs athlètes coréens en 2015, dont la deuxième équipe participe à l'étape de Coupe du Monde de Medellin et aux Championnats asiatiques.

C'est la première fois que Im est du voyage en Colombie et son grand retour à la compétition. 

Il a pris un départ fracassant, menant l'épreuve des qualifications d'arc classique masculin de bout en bout. Selon ses dires, cela lui laisse un sentiment de satisfaction alors qu'il se sent la responsabilité d'être un exemple pour ses jeunes coéquipiers qui composent l'équipe coréenne à cet événement.

“Je suis le plus vieux,” a-t-il expliqué, et le plus expérimenté. “Je dois leur montrer le bonne exemple et partager avec eux ce que je sais.”

Im a réussi un total de 688 points: 346 dans la première moitié et 342 dans la seconde. Il n'a mis que deux flèches en dehors du jaune, les anneaux centraux.

Avec une petite grimace sur son visage qui s'est presque transformée en sourire, Im a déclaré que faire son retour l'avait rendu nerveux mais que, finalement, c'est son expérience qui l'avait aidé à garder son calme.

“J'ai réussi à faire le score que je pensais,” admettait-il. “La concentration a été la clé”.

Dong Hyun vise non seulement le podium à Medellin mais également une sélection dans l'équipe coréenne qui représentera le pays aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, dans moins d'un an. Il y avait une grande agitation autour de lui avant les Jeux de Londres 2012, lorsque les médias avaient révélé que sa vue était bien loin d'être parfaite.

Il avait ensuite établi un nouveau record du monde des 72 flèches à 70 mètres lors des qualifications à ces Jeux, marquant 699/720, mais s'inclinant au troisième tour.

“la semaine prochaine, je vais à Rio pour l'épreuve test olympique,” a-t-il expliqué, mais en tant que spectateur, pas pour tirer. “Je veux ressentir l'environnement, pour voir comment tout fonctionne là-vas et pour me rendre compte du site de la compétition. Je veux être de retour aux Jeux Olympiques!”

C'est un but auquel pourrait faire partie le reste de l'équipe remplaçante coréenne, en particulier les juniors qui concourent à Medellin.

Le champion olympique de la jeunesse de Nanjing 2014 Lee Woo Seok a terminé deuxième des qualifications avec 682 points, 16 de plus que son coéquipier Shin Jae Hun, qui a terminé douzièmre avec 666. Yankton 2015 team gold medallist Lee Seungshin, champion du monde jeunesse par équipe à Yankton 2015, a lui réussi 662.

L'expérimentée Lee Tuk Young, qui avait remporté l'argent individuel aux  mondieux de 2005 alors qu'elle avait tout juste 15 ans, a terminé en tête de l'épreuve féminine avec 677 points. Ses coéquipières Jeon Sungeun, Hong Sunam et Park Mi Kyung ont terminé respectivement troisième, sixième et septième avec 674, 658 et 657 points.