Mexico 2015: aperçu de la compétition masculine d'arc à poulies

17 octobre 2015
Mexico City (MEX)
Présentation de la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc 2015 à Mexico, une division à la fois...

La Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc 2015 se déroule les 24 et 25 octobre au Zocalo dans la ville de Mexico .

Catégories: poulies femmes, classique femmes (18/10), classique hommes (19/10)

HISTOIRE D'une QUALIFICATION

Mike ‘Mister Perfect’ Schloesser a remporté l'argent à Shanghai puis encore l'argent à Antalya pour démarrer la saison. Il avait mathématiquement assuré sa qualification après la troisième étape, qu'il a terminée au sixième rang.

Arpès une médaille de bronze et deux places dans les dix lors des trois premières étapes, Reo Wilde s'est adjugé son ticket en atteignant les quarts de finale à Medellin. Mexico 2015 sera sa sixième Finale de Coupe du Monde et la cinquième d'affilée.

Abhishek Verma a remporté l'épreuve de Wroclaw, affirmant que son secret était de “rester joyeux”. Il n'a pas participé à l'étape de Medellin, mais après les quarts de finale en Colombie, plus personne ne pouvait l'éliminer de la course.

Le champion de la Finale de Coupe du Monde de Paris en 2013, Martin Damsbo n'a jamais fait mieux que quatrième durant la saison 2015 du circuit, mais il n'a non plus jamais fait moins bien que huitième. La régularité l'a emporté, et le Danois s'est offert un billet gagnant pour Mexico pour finir en beauté une solide saison.

La lutte en arc à poulies masculin était jouée avant que les demi-finales de Medellin ne débutent. Demir Elmaagacli et deux archers français, Sebastien Peineau and Dominique Genet, qui avaient tous deux fait de bons résultats à la première étape à Shanghai, ont gagné leurs billets qualificatifs au nez et à la barbe des deux Américains Steve Anderson et Bridger Deaton. La victoire 149-14 de Peineau face au champion en titre Deaton s'est avérée décisive.

La victoire 149-145 de Peineau sur le champion 2014 Deaton en quart de finale a été décisive, et l'or remporté en Colombie a juste permis au Français d'améliorer son classement de Coupe du Monde en vue de Mexico.

LES QUALIFIÉS

(Le rang de départ pour la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc est donné entre parenthèses après le nom de chaque athlète.)

Mike Schloesser  (1)

Premier homme à atteindre le score parfait dans l’épreuve des qualifications en salle – 600 sur 600 à 18 mètres – Mike a remporté l'argent aux deux premières étapes de Coupe du Monde de la saison. A Shanghai, il s'est incliné en finale face au Français Seb Peineau et n'a été battu que par le Coréen Kim Jongho dans le match pour l'or de l'étape d'Antalya.

Encore un résultat dans les huit meilleurs à la troisième étape à Wroclaw et Mike s'était mathématiquement assuré une première apparition en Finale de la Coupe du Monde.

Lors de la quatrième et dernière étape à Medellin, le match de quart de finale mettant aux prises le champion du monde 2015 Stephan Hansen et le champion du monde 2013 Schloesser est allé jusqu'en barrage, dans lequel le Danois a tiré un X10, battant le 9 de son adversaire. Pour le Hollandais volant, cependant, cela n'avait pas d'importance, puisqu'il était déjà le mieux classé pour la Finale à Mexico.

sebastien peineau  (2)

Le numéro un mondial Sebastien Peineau a terminé sa saison de Coupe du Monde comme il l'avait commencé à Shanghai avec l'or à Medellin. En Chine, il a défendu avec succès le titre acquis en 2014.

En Colombie, Seb a battu champion en titre de la Finale de la Coupe du Monde Bridger Deaton en quart de finale, puis un autre Améridain en demi-finale, le maintenant sextuple finaliste de Coupe du Monde Reo Wilde.

Seb est lui qualifié pour sa deuxième Finale Coupe du Monde en 2015 après avoir terminé sixième à Lausanne 2014.

Reo Wilde  (3)

Pour le 10e anniversaire de la Coupe du Monde de tir à l'arc, le vainqueur de la toute première édition, en 2006, Reo Wilde jouera à nouveau le titre.

Après une médaille de bronze et deux places dans le top 10 aux trois premières étapes, la sixième participation de l'Américain en Finale de la Coupe du Monde était acquise avec l'accession au stade de quarts de finale à Medellin.

Martin Damsbo  (4)

Dans un match de médaille de bronze à rebondissements à Wroclaw 2015, Martin avait réussi deux séries parfaites de 30 points sur les trois premières volées du match et menait de deux points face à l'Américain Steve Anderson. Damsbo faisait encore un 10 à sa dixième flèche, que son adversaire égalait, avant qu'il ne subisse une défaillance technique désastreuse.

Pour la deuxième fois dans la compétition, un décocheur s'est grippé et Martin n'a pas pu tirer sa flèche. La même chose lui était déjà arrivée dans sa demi-finale.

Steve a ainsi remporté le bronze Wroclaw, mais c'est bien la régularité de Martin sur toute la saison de Coupe du Monde qui l'a emporté. Le champion de la Finale de la Coupe du Monde à Paris en 2013 s'est offert son ticket en atteignant les quarts à chacune des étapes de l'année, sans jamais monter sur le podium.

Abhishek Verma  (5)

Abhishek Verma a remporté Wroclaw après avoir terminé cinquième à l'étape d'Antalya. Son match pour la médaille d'or en Pologne s'est avéré être une revanche des Jeux asiatiques 2014 à Incheon.

Cet événement était les premiers Jeux continentaux ayant l'arc à poulies au programme en tant que discipline en compétition, et ainsi, Abhishek avait affronté l'Iranien Esmaeil Ebadi pour le premier titre de l'histoire. L'athlète indien avait déjà remporté un titre aux Jeux asiatiques avec son équipe masculine d'arc à poulies, mais n'avait pas réussi le doublé, faisant son plus mauvais score de la compétition lors de la finale. Il a pris sa revanche sur Ebadi à Wroclaw, en surclassant son adversaire en route vers une première victoire d'étape en Coupe du Monde.

Abhishek n'a pas participé à l'étape de Medellin, mais dès les quarts de finale en Colombie, il ne pouvait plus être éliminé de la course vers Mexico.

Dominique Genet  (6)

Le Français s'est montré très régulier durant toute la saison avec trois places dans les dix meilleurs: le bronze à Shanghai, neuvième à Antalya et sixième à Medellin. Qand son coéquipier t Peineau a sorti le champion 2014 Bridger Deaton en quart, la place de Dominique était assurée.

Médaillé d'argent en double mixte aux Championnats du Monde de tir à l'arc 2015, Genet participera à une troisième Finale de Coupe du Monde. Il va chercher à faire mieux que sa septième place de Tokyo 2012 et une quatrième à Paris 2013.

Demir Elmaagacli  (7)

Au cours de sa saison senior la plus aboutie - Demir avait été médaillé d'argent aux Championnats du Monde de tir à l'arc jeunessse en 2008 - l'athlète de 24 ans a remporté les épreuves individuelle et en double mixte au Grand Prix d'Europe de Marathon 2015 où il a également terminé deuxième avec l'équipe turque.

Sur le circuit, sa constance dans le top 8 - cinquième à Shanghai, sixième à Antalya et huitième à Wroclaw - lui a suffi pour se qualifier pour la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc. En Chine, il a créé la surprise face au numéro un Stephan Hansen dans son parcours à travers les éliminatoires.

Demir a aussi terminé cinquième des Championnats du Monde à Copenhague cet été. Grâce à de telles performances, il a grimpé jusqu'en sixième position du classement mondial!

Mario Cardoso  (8, nation hôte)

Mario Cardoso a amassé un top 8 à Antalya et un top 16 à Medellin. Quinzième au classement de la Coupe du Monde en arc à poulies masculin, il a été le Mexicain le plus performant de la discipline cette saison et ainsi le premier choix en tant que représentant de l'équipe à domicile.

un Scénario possible

Alors que les pronostics tendent vers un match pour la médaille d'or 100% européen, la Wilde-card dans cette épreuve - excusez le jeu de mots - c'est Reo.

Vainqueur de la première Coupe du Monde de tir à l'arc en 2006, alors que les titres de champions étaient décidés au Mexique également, en 2015 Wilde prendra part à sa sixième Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc. Cela fait une décennie au sommet, et une fin poétique voudrait que Reo gagne une deuxième médaille d'or dans le tournoi pour son 10e anniversaire.

Mais la route vers la finale et le titre sera semée d'embuches.

LA FINALE: Schloesser  / Peineau ?

Mister Perfect est actuellement inégalable en salle, et ses résultats en plein air n'en sont pas loin, mais en 2015, le Français Peineau a eu plus de succès sur le circuit extérieur. Avec des victoires aux étapes une et quatre, Seb a débuté fort puis a atteint à nouveau son meilleur niveau au bon moment.

Avant le début de la compétition au Mexique, il est sans aucun doute l'athlète le plus en forme du moment.

Avantage: Peineau