Six nouveaux quotas olympiques et une qualification historique

9 mai 2016
Medellin (COL)
Canada, Venezuela, République dominicaine, Mexique, El Salvador et Chili remportent chacun une invitation pour Rio 2016 lors du qualificatif continental à Medellin.

En marge de la deuxième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Medellin, certaines équipes nationales ont envoyé leurs archers concourir dans un tournoi de classement mondial joué sur un jour pour tenter de remporter l'un des six tickets en jeu pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. Ces places ne pouvaient être attribuées qu'à des athlètes de nations n'ayant pas encore de place dans la catégorie jouée.

Trente athlètes de 12 nations se sont affrontés pour les trois places mises en jeu en classique hommes, alors que 14 compétitrices de sept pays se sont battues pour les trois quotas féminins. Les archers ont tiré une ronde de 72 flèches à 70 mètres dont le classement a donné le tableau des matches pour les éliminatoires, un pays ne pouvant remporter qu'une seule place chez les hommes et une chez les femmes.

Les six quotas sont finalement revenus à six nations différentes…

1. Mexique  – 1 homme

L'athlète olympique Juan Rene Serrano, Luis Alvarez et Ernesto Boardman ont tous atteint le dernier carré, garantissant une place pour le Mexique. Serrano était tête de série numéro 1 après l'épreuve de classement.

“On est heureux car on sait maintenant qu'au moins un d'entre nous sera à Rio,” a déclaré Serrano. “Mais on travaille très dur pour notre grand objectif: qualifier une équipe à Antalya.”

La troisième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc accueillera en effet le dernier tournoi qualificatif individuel et par équipe.

“On se prépare très dur, en espérant être l'équipe à battre et réussir là-bas,” Juan Rene d'ajouter.

Boardman a finalement gagné l'épreuve, Serrano terminant deuxième et Alvarez troisième. Selon les procédures de sélection mexicaine, cela signifie que c'est Ernesto Boardman qui a remporté la place et devrait donc aller aux Jeux, à moins, bien sûr, que les trois parviennent à l'améliorer pour un quota d'équipe.

2. Venezuela  – 1 femme

“Nous avons travaillé dur pour cette place malgré de nombreux problèmes dans notre pays,” a déclaré Mayra Mendez. Elle et la tête de série numéro 1 féminine Leidys Brito ont toutes deux atteint les demi-finales assurant ainsi une invitation olympique au Venezuela. “Nous avons la place. Le travail a finalement payé.”

“Tous les matches étaient très serrés. J'ai même gagné en barrage contre Cuba! Maintenant, nous allons avoir un tournoi de sélection pour décider qui représentera le Venezuela aux Jeux Olympiques.”

Les places sont attribuées au Comité National Olympique de l'athlète qui les remporte. Le Comité Olympique décide ensuite quel athlète représente le pays aux Jeux.

3. El Salvador  – 1 homme

Le dernier archer salvadorien à avoir participer aux Jeux Olympiques était Ricardo Merlos à Athènes en 2004. Le prochain devrait être à Rio, grâce à Oscar Ticas, dernier non-mexicain encore en vie dans le tournoi de qualification masculin à Medellin.

“J'avais déjà essayé avant mais cela n'avait pas suffi,” a expliqué Ticas. “Aujourd'hui, j'avais un peu de pression mais c'est arrivé. C'est un énorme coup de pouce pour nous au Salvador, car cela prouve que si vous vous entraînez dur, vous obtenez des résultats.”

4. Canada  – 1 femme

“J'ai travaillé si dur pendant tellement d'années, c'est juste un rêve qui devient réalité,” a déclaré Georcy Thiffeault-Picard. Elle a battu sa coéqupière Kateri Vrakking en quart de finale, mais quelle que soit la gagnante, le Canada avait de toute façon gagné son quota olympique.

“Je ne voulais avoir aucune attente. Je voulais tirer de bonnes flèches et j'y suis parvenu. Tir à l'Arc Canada va maintenant choisir la fille [qui se rendra à Rio], même si j'ai le sentiment que je suis dans une bonne position pour cela.”

5. Chili  – 1 homme

Guillermo Aguilar a révélé qu'il était proche d'arrêter le tir à l'arc en 2015.

“Je n'étais pas motivé pour cette année, mais maintenant les choses arrivent tout simplement,” a-t-il déclaré. “Gagner cette place, c'est un sentiment spécial. C'est génial.”

Il s'est incliné en quart de finale face au Mexicain Luis Alvarez après un barrage, 9-9, alors que s'il l'avait emporté, la place aurait été acquise. Au lieu de cela, la décision s'est faite sur la base du classement du 5e au 8e rang, d'abord par le total de points de set au dernier tour, puis sur le score total.

Malgré la perte de ce tie-break, Guillermo a finalement terminé 5e, place qui lui permet de s'adjuger le troisième et dernier quota masculin en jeu.

6. République dominicaine  – 1 femme

La République dominicaine a la chance d'envoyer son tout premier archer de l'histoire aux Jeux Olympiques de Rio, après que Yessica Camilo ait créé la surprise en battant la Cubaine Elizabeth Rodriguez au terme d'un barrage.

Le quart de final entre la tête de série numéro 12 Yessica et la quatrième classée Elizabeth devait décider qui des deux nations remporterait la troisième place féminine à saisir à Medellin.

“Nous n'avons jamais été aux Jeux avant, alors c'est tout simplement incroyable,” s'est exclamé Yessica, qui n'avait pourtant pu faire mieux qu 8 dans le tie-break avant que son adversaire ne fasse moins bien avec un 7.

“Nous allons nous entraîner dur pour donner le meilleur à Rio. Nous somme cinq filles, alors j'imagine qu'il y aura un sélectif interne pour décider de qui ira aux Jeux, mais pour le moment je profite du bonheur et des honneurs!”

Pour confirmer la place, Yessica – ou l'une de ses coéquipières dominicaines – doit réussir le score minimum de qualification, qui est de 600, lors d'une compétition comptant pour le statut de record du monde. À Medellin, elle a fait 557 points sur 720.

La route vers Rio Continue

Il reste encore deux autres chances de gagner des invitations pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Les archers européens peuvent prendre l'une des six places en jeu lors des championnats continentaux à Nottingham, en Grande-Bretagne en mai. Le dernier tournoi mondial de qualification se jouera lui à l'occasion de la troisième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc de la saison à Antalya, en Turquie, en juin. 

Member associations