Les places européennes pour les Jeux décernées à Nottingham

27 mai 2016
Nottingham (GBR)
La Turquie, la Slovaquie, la Finlande, l'Azerbaïdjan et la Grande-Bretagne ont tous gagné des places olympiques lors du tournoi continental de qualification pour l'Europe à Nottingham, Royaume-Uni.

Six invitations pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio étaient en jeu à l'événement qui s'est tenu le vendredi avant les finales des Championnats d'Europe de tir à l'arc 2016.

La Turquie s'est offert deux de ces places, une chez les hommes et une chez les femmes, alors que la Slovaquie, la Finlande, l'Azerbaïdjan et la nation organisatrice la Grande-Bretagne ont tous validé leurs premiers billets pour la prochaine Olympiade. 

Tête de série No 1 en arc classique féminin, Yasemin Anagoz, et le No 2 chez les hommes Mete Gazoz, tous deux représentant la Turquie, ont dominé la compétition.

En quatre matches, Anagoz n'a laissé filer que trois points de set, avant de remporter la finale de l'épreuve au tie-break, alors que sa place olympique était déjà assurée.

“Je me suis mise à pleurer après avoir remporté la place. C'était tellement important pour moi, pour tout le monde. Maintenant, je peux prendre une profonde respiration,” a-t-elle dit. “Aujourd'hui, j'ai bien tiré, car hier j'avais fait des fautes stupides dont j'ai tiré les enseignements. Demain, je serai encore meilleure et je vais continuer à apprendre.”

Gazoz a eu une petite frayeur en 1/8e de finale, quand l'archer local Larry Godfrey l'a poussé au barrage, mais Mete a réussi un 10 solide pour poursuivre son parcours et faire forte impression dans les deux tours suivants, avec deux victoires 6-2, pour s'assurer le quota olympique. Comme sa compatriote, il a lui aussi finalement remporté la finale au tie-break, mais sa place pour Rio était déjà gagnée.

“Il y avait deux grandes choses cette semaine. C'était très important de se qualifier pour les finales de dimanche, pour montrer que la Turquie s'améliore d'année en année. Mais c'était aussi important de prendre une place pour Rio tant chez les hommes que chez les femmes,” a déclaré Mete, qui tirera pour le titre européen individuel ce week-end.

“Je pense que je peux aussi l'emporter dimanche!”

La demi-finale qui a offert à Gazoz, 16 ans, sa place olympique a mis l'archer local Patrick Huston dans une fâcheuse position, lui qui s'est retrouvé dans un match de play-off pour la troisième place décisif pour la dernière place européenne en jeu à Nottingham. Soutenu par tout le public britannique, Patrick est parvenu à sortir victorieux de son match face au Serbe Luka Popovic, après cinq sets tendus.

Avant cela, c'est Samuli Piippo qui s'était offert le deuxième quota chez les hommes grâce à une victoire sans appel sur Popovic en demi-finale. Comme la Finlande n'était pas parvenue à se qualifier pour Londres 2012, Piippo s'est dit heureux qu'au moins un archer finlandais soit présent à Rio cette année.

La Slovaque Alexandra Longova s'est elle adjugée la deuxième place de la compétition féminine.

Tête de série No 7 seulement, Longova a créé la surprise en éliminant la Turque Gulnaz Coskun, No 2, en quart de finale avant de battre Hanna Marusava 6-4 en demi pour s'assurer la place.

“Je n'ai jamais vraiment pensé que c'était possible de gagner ici, je ne m'y attendais pas. La météo était bonne, je me sentais bien, mes tirs ont bien fonctionné et le soleil brillait. C'était les conditions idéales pour moi pour l'emporter,” a déclaré Longova.

Olga Senyuk de l'Azerbaïdjan avait terminé 4e de la compétition qualificative principale à Copenhague l'été dernier, manquand de peu une place olympique à la première occasion sur le route vers Rio.

“J'avais vraiment peur que la même chose m'arrive à nouveau,” admettait Olga.

Mais elle a fait un rang de mieux à Nottingham, terminant 3e devant l'archère du Belarus Marusava, pour offrir à son pays la première participation olympique en tir à l'arc de son histoire.

“Avant le dernier match, j'étais très nerveuse, je n'étais pas sûre de l'avoir, mais j'ai reçu un grand soutien,” disait-elle. En effet, beaucoup de membres de l'équipe ukrainienne se tenaient derrière elle pour s'ajouter aux voix de la délégation de l'Azerbaïdjan. “Ceka m'a vraiment aidé. J'y suis allée, et j'ai fait de mon mieux et j'ai réussi!”

Il reste encore une occasion de gagner sa billet individuel et d'équipe pour Rio, à l'occasion de la troisième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Antalya, en Turquie, où 24 invitations au moins seront en jeu.

Member associations