Valladont et Marchenko champions d'Europe

29 mai 2016
Nottingham (GBR)
Le champion du monde de tir en campagne JC Valladont a fait preuve d'une belle détermination pour venir à bout du jeune Turc de 16 ans Mete Gazoz.

La place du Vieux-Marché dans le centre-ville de Nottingham, Royaume-Uni, était pleine à craquer dimanche pour les finales d'arc classique des Championnats d'Europe de tir à l'arc 2016.

La session de l'après-midi sur les terres de Robin des Bois a vu le double mixte moldave remporter l'or grâce à une victoire sur la paire française, après que l'Ukraine se soit offert le bronze au détriment de la Turquie. Peu de  temps après, le public local pouvait célébrer la troisième place du Britannique Patrick Huston dans l'épreuve individuelle au dépend de du Français Lucas Daniel.

Mais la France allait avoir sa victoire à Nottingham.

Tête de série No 1 et déjà médaillé d'argent en double mixte, JC Valladont retournait dans l'arène pour le match pour la médaille d'or en arc classique individuel.  Il retrouvait face à lui un jeune athlète turc de 16 ans, Mete Gazoz, deuxième des qualifications à un point seulement du champion du monde en titre de tir à l'arc en campagne.

JC et Mete ont tous deux réussi deux 10 et un 9 en début partie. Alors que Mete faisait le même score dans le second set, JC marquait un point de moins. Les deux archers se partageaient ensuite le troisième set, et Mete se retrouvait ainsi en bonne position à 4-2.

Dans les quatrième et cinquième sets, JC retrouvait le centre, affichant deux séries de 29 points. Il revenait tout d'abord à égalité puis, comme le vainqueur du tournoi continental de qualification de Nottigham terminait avec 26 seulement, le Français s'adjugeait une couronne qu'il n'avait encore jamais gagnée: Champion d'Europe!

“Aujourd'hui, je suis venu pour faire de mon mieux,” a déclaré Valladont. “Je suis sur toutes les affiches des Championnats d'Europe et je voulais gagner. Je suis satisfait.”

Ces affiches, visibles partout dans Nottingham pour faire la promotion des championnats, ont rendu JC célèbre dans toute la ville, et lui ont même valu un trajet en taxi à prix réduit, car le chauffeur l'avait reconnu.

Mete, qui admettait avoir perdu la maîtrise de ses tirs, a réussi une performance exceptionnelle, comme durant toute la semaine, mais à la fin n'est pas parvenu à soutenir la pression pour sa toute première finale chez les seniors.

“J'aurais pu gagner, mais j'ai perdu le contrôle de mon corps,” admettait Mete. “Le fait de n'avoir jamais remporter l'or ajoute une pression supplémentaire, car je me dit à chaque fois ‘la prochaine fois, la prochaine fois’, et ça n'arrive jamais, alors oui.”

Veronika Marchenko, qui s'était déjà parée d'or avec l'équipe féminine ukrainienne durant la matinée, a battu la Russe Tuiana Dashidorzhieva pour remporter sa deuxième victoire de la journée et son tout premier titre individuel.

“J'en tremble encore,” admettait Veronika, juste après la fin du match! “Je sais que mes parents, mes amis et mes coéquipiers étaient derrière moi ici et dans mon pays; cela m'a aidée à bien tirer.”

“Je voulais vraiment gagner cette médaille, c'est ma première victoire dans une épreuve individuelle. Cela fais longtemps que je tire, et par équipe j'y arrive bien, mais en individuel c'est un peu plus dur. C'est important pour moi de gagner, surtout cette année.”

C'est l'Allemande Lisa Unruh qui a remporté le bronze 6-4 face à Anastasia Pavlova, la coéquipière de Veronika.