Déclaration sur la suspension du comité paralympique russe

7 août 2016
Rio de Janeiro (BRA)
World Archery considère qu'exclure les athlètes russes va à l'encontre du principe clé du Mouvement paralympique de l'inclusion.

Le présent communiqué est émis en réponse à l'annonce faite le 7 août 2016 par le Comité International Paralympique (IPC) de la suspension du comité national paralympique russe, empêchant ainsi plus de 250 athlètes russes, dont 12 athlètes de tir à l'arc, à participer aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

La délégation devait être l'une des plus grandes des sports dont le management n'est pas en mains de l'IPC pour les Jeux Paralympiques.

World Archery est l'organisme régissant le tir à l'arc handisport, sport dont le nom officiel est para archerie.

World Archery est fortement en désaccord avec l'interdiction, qui va à l'encontre des principes d'inclusion et de fair-play, et estime que cette décision a été prise sur la base d'un rapport inachevé et devrait se poursuivre jusqu'à ce que son mandat soit achevé, comme mentionné par le CIO et l'AMA.

World Archery a discuté de l'interdiction avec d'autres fédérations olympiques concernées.

La décision de l'IPC a été prise sans une consultation appropriée avec les fédérations responsables des sports au programme des Jeux Paralympiques, et en ne tenant pas compte des intérêts des fédérations.

La Fédération mondiale de tir à l'arc est déçue que l'IPC n'ait pas donné de précision sur les trois sports paralympiques d'été impliqués dans le rapport McLaren, car cela remet en question l'image de World Achery et d'autres sports d'été.

World Archery a reçu une confirmation écrite de l'IPC le 26 juillet qu'aucun athlète de tir à l'arc n'était impliqué dans le rapprt McLaren, ce qui rend l'interdiction générale de l'exclusion d'athlètes intègres inappropriée et injuste.

Avant les Jeux Olympiques de Rio 2016, la commission exécutive du Comité Internationale Olympique avait chargé les fédérations internationales d'évaluer l'admissibilité des athlètes russes en prenant en compte des critères clairs, y compris la condition d'avoir été testés au niveau international et de n'avoir jamais été sanctionnés pour dopage.

La décision avait alors permis à des athlètes russes intègres de participer aux Jeux Olympiques, protégeant ainsi l'intégrité des Jeux et faisant la différence entre les malversations politiques ou institutionnelles de la performance sportive d'élite.

Une interdiction générale des athlètes russes aux Jeux Paralympiques fait le contraire.

Elle affecte les athlètes qui souffrent déjà d'un handicap physique une deuxième fois en comparaison à leurs homologues olympiques, pour des raisons politiques plutôt que sportives, et va à l'encontre du principe du Mouvement paralympique de l'inclusion.

World Archery fera tout son possible pour protéger les athlètes russes intègres, et étudiera quelles sont les prochaines étapes à disposition.

Une réunion de la commission exécutive de World Archery est agendée au 8 août. La commission exécutive va maintenant également examiné les conséquences de la décision de l'IPC.