Les Jeux chez soi: revue d’effectif de l’équipe du Brésil

9 août 2016
Rio de Janeiro (BRA)
En tant que pays hôte des Jeux Olympiques 2016, le Brésil a reçu les quotas pour deux équipes complètes, aussi bien pour la compétition féminine que pour la compétition masculine.

Remerciements: Traduction par Jean-Denis Gitton/FFTA

Pour la première fois dans l’histoire, les Jeux Olympiques ont été attribués à l’Amérique du Sud.

Le Brésil, pays hôte de l’évènement, a reçu automatiquement les quotas pour six athlètes – trois hommes et trois femmes – pour la compétition de tir à l’arc. Marcus D’Almeida, Bernardo Oliveira, Daniel Xavier, Ane Marcelle Dos Santos, Sarah Nikitin et Marina Canetta ont reçu le privilège de représenter les intérêts de leur pays après six mois d’épreuves de sélection

Après le deuxième jour des éliminatoires au Sambodromo, les deux équipes brésiliennes ont été écartées du pas de tir tôt dans les matchs. Une seule athlète reste encore en lice dans la compétition: Ane Marcelle, danceuse de samba de 22 ans, qui s’est qualifiée parmi les 16 dernières athlètes et qui aura la chance de tirer le dernier jour des finales le 11 août.

Archer par archer, voici la rétrospective de la compétition des Brésiliens (jusqu’ici)…

ANE MARCELLE DOS SANTOS

Ane est la seule athlète du Brésil encore en lice dans la compétition olympique après deux tours. Elle est déjà rentrée dans l’histoire pour être allée si loin. Si elle va encore plus loin, elle va faire danser tout le Sambodrome.

“Participer à mes premiers Jeux Olympiques et aller jusqu’au troisième tour était mon but. Maintenant que je l’ai atteint, je voudrais aller plus loin et me retrouver en demie,” avoue-t-elle.

“S’il y a quelque chose qui restera pour toujours dans mon esprit, c’est mon premier match contre la Japonaise Saori Nagamine. Sur sa dernière flèche, elle tire un 1 et je savais que je devais tirer dans le jaune pour gagner et je l’ai fait. Remporter ce match, quel bonheur!” 

Dans ce match, Ane avait la main devant Saori, 5-3.

Ane perdait du terrain dans le dernier set, tirant un 7 et un 5 – mais Saori entrouvrait la porte, totalisant 19 points en trois flèches et donnant une dernière chance à Ane.

Un 8 suffisait mais la native de Rio tirait un 10.

“Faire partie de l’équipe olympique du Brésil ne peut que se résumer en un seul mot: fierté,” Ane d'ajouter.

BERNARDO OLIVEIRA

Bernardo a remporté son premier match face à l’Australien Alec Potts, 6-4, mais il a été battu ensuite par Ricardo Soto, le plus jeune archer sur le terrain du Sambodrome.

“Il y a tant d’athlètes qui rêvent de participer aux Jeux Olympiques, mais seule une poignée d’entre eux ont la chance de pouvoir le faire à la maison. J’ai eu cette opportunité, tirer des 10 et remporter un match, de me battre jusqu’au bout devant cette foule magnifique, c’est l’un de mes meilleurs sentiments jamais ressentis, c’était incroyable,” explique Bernardo.

“S’il y a une chose dont je me souviendrai, je pense que c’est le match avec l’équipe où j’ai tiré un 10 et la foule est partie en délire. Entendre mon nom et celui du Brésil si fort, wow, ça restera en moi pour toujours!”

MARCUS D’ALMEIDA

Médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2014, Marcus est a été sur toute les affiches de tir à l’arc durant la période pré olympique. A l’issue de son premier match, il a été battu par l’Américain Jake Kaminski, 6-2. Ce n’était pas la fin escomptée – mais l’expérience, dit Marcus, a été incroyable.

“J’ai savouré chaque moment, c’est assurément une grande expérience pour nous pour l’avenir qui nous attend. Tout de suite, j’ai envie de prendre un moment pour moi et de travailler plus. S’il y a bien quelque chose que j’ai appris de mon match individuel contre Jake, c’est que tu t’entra’ines dur pendant quatre ans… pour 10 minutes,” explique-t-il.

“Ce match contre Jake – je m’en souviendrai – c’est l’un de ceux que j’ai vraiment apprécié. C’est comme si je me disais à moi-même: ‘Oui, c’est ce que j’aime faire’.”

“Le rêve continue..."

MARINA CANETTA

Marina Canetta a été battue par l’athlète chinoise Qi Yuhong, 7-1, au premier tour. Prête à encourager ses coéquipiers, elle décrit les Jeux Olympiques comme incomparables.

“Ce voyage a été fantastique et totalement différent de ce que je pensais qu’il pouvait être. C’était bien plus excitant que n’importe quel autre évènement international,” a déclaré Marina. 

“En dépit des résultats, je me sens satisfaite de ma performance. Je pense que je me souviendrai toujours des encouragements des gens dans les gradins. Ce son, si je ferme les yeux, je peux encore l’entendre.”

La meilleure contrepartie d’accueillir les Jeux Olympiques, dit Marina, est la visibilité qui est apportée au sport dans la mesure où beaucoup de personnes regardent, encouragent – et demandent même où ils pourraient en démarrer la pratique.

“Il y a de l’espoir, il y a un futur et il y a une possibilité au Brésil de faire du tir à l’arc un grand sport.”

SARAH NIKITIN

Médaillée de bronze en 2014 aux Jeux sud-américains au Chili, Sarah a été battue au premier tour par l’athlète nord-coréenne Kang Un Ju in the first round.

“Je suis reconnaissante d’avoir fait partie de cette équipe historique de tir à l’arc dans notre pays. Etre sur le terrain des finales avec la foule qui nous encourage est un moment qui restera longtemps gravé dans ma mémoire,” dit-elle.

Daniel Rezende

De toute l’équipe brésilienne, Daniel était le seul à avoir une expérience des Jeux Olympiques – de Londres en 2012.

“Les Jeux de Rio ont été une expérience si unique et si forte parce que nous ne sommes pas habitués à avoir un tel engagement sur place, le tir à l’arc n’est pas si important que cela au Brésil. C’est quelque chose d’énorme et cela va nous aider énormément pour le futur de notre sport,” explique-t-il.

“La meilleure chose au sujet des Jeux Olympiques, c’est de faire partie de cette équipe. C’était un processus de presque cinq ans durant lequel nous nous sommes rapprochés et unis. Cela ne s’arrêtera pas après les Jeux et c’est ça qui compte: eux, mes coéquipiers et tous les membres qui la composent.”

Les finales individuelles féminines des Jeux Olympiques de Rio 2016 auront lieu le 11 août aux .