Girismen conserve sa place au Conseil des Athlètes de l'IPC

30 septembre 2016
Lausanne (SUI)
Le Conseil agit comme la voix des athlètes paralympiques auprès des décideurs de l'IPC.

La para archère Gizem Girismen a été réélue au sein du Conseil des Athlètes du Comité International Paralympique à l'occasion des Jeux Paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, au Brésil.

Un nombre record de 22 athlètes se sont présentés à l'élection des six places disponibles.

Girismen a été championne paralympique à Beijing en 2008, avant d'être le porte-drapeau de la Turquie lors de la cérémonie d'ouverture en 2012. Elle a débuté le tir à l'arc en 2004 après une paralysie des suites d'un accident de la circulation en 1992.

“Ces quatre dernières années, nous avons mis l'accent sur une variété de questions telles que la création de canaux de communication efficaces pour les athlètes, la mise en place d'un système de classification compréhensible en relation avec les athlètes et la promotion du programme de suivi de carrière des athlètes, qui vise à aider les athlètes dans la transition du sport vers une nouvelle carrière professionnelle,” a expliqué Gizem.

“Nous avons également identifié un agent de liaison pour chaque sport afin d'établir et maintenir une communication efficace entre le Conseil des Athlètes de l'IPC et les différents sports. La priorité principale a toujours été centrée sur le renforcement de l'IPC comme organisation qui privilégie d'abord les athlètes.”

Le Conseil des Athlètes de l'IPC est composé de neuf athlètes au total, dont six sont issus des sports d'été et trois des sports d'hiver. En tant que liaison entre les décideurs de l'IPC et les athlètes paralympiques, le Conseil des Athlètes travaille à fournir une contribution efficace dans la prise de décision à tous les niveaux de l'organisation.

Le Conseil s'assure d'une représentation effective des athlète dans tous les comités et commissions de l'IPC ainsi que la création d'opportunités supplémentaires pour la représentation des athlètes à la fois au sein et en dehors de l'IPC.

Gizem a déclaré qu'elle devrait poursuivre le travail commencé lors de son mandat précédent et “renforcer un système dans lequel chaque idée apportée par des athlètes est évaluée et prise en considération”.

“J'espère faire une différence pour les athlètes para d'aujourd'hui et de demain et encourager les athlètes leaders à devenir plus actifs au sein du Mouvement paralympique,” a-t-elle ajouté.