Why do arrows bend? | Archery 360

Pourquoi les flèches oscillent-elles?

2 novembre 2016
Les flèches ne volent pas aussi droit vers la cible qu’on pourrait le croire…

Traduction par Alexane Scelles.

L'expression “straight as an arrow” (littéralement ‘droit comme une flèche’) n’est pas vraiment exacte. Lorsque la flèche quitte l’arc, elle se courbe et serpente jusqu’à la cible au lieu de garder sa forme parfaitement droite.

Vos amis peuvent ne pas y croire lorsque vous le leur apprenez, mais c’est tout à fait vrai, et très évident sur des images au ralenti. Mais on peut alors se demander: pourquoi?

Lorsque l’archer lâche la corde, celle-ci exerce une forte pression sur l’arrière de la flèche immobile placée sur l’arc. En revenant à sa position au repos, la corde transfère de l’énergie cinétique au tube de la flèche via le point d’encochage.

La flèche ne peut pas réagir instantanément à toute cette énergie, et différentes parties gagnent séparément de la vitesse. En résumé, l’arrière de la flèche, qui est la première partie à recevoir de l’énergie de la corde, bouge plus rapidement que l’avant.

La flèche ne pouvant pas quitter l’arc immédiatement, elle commence à absorber une petite partie de cette énergie en se courbant avant de se diriger vers la cible.

Pour une flèche tirée avec un arc classique, la courbure se fait d’un côté à l’autre car la corde doit contourner les doigts de l’archer dans sa trajectoire pour rejoindre sa position au repos. Cela ajoute un élément horizontal au tir, et c’est pourquoi les archers classiques doivent utiliser un bouton berger pour s’assurer que la flèche passe la poignée et parte dans une trajectoire droite. (Tout ceci est souvent appelé ‘le paradoxe de l’archer’.)

Pour une flèche tirée avec un arc à poulies, il n’y a pas d’effet horizontal car les doigts ne sont pas placés directement sur la corde. Le décocheur supprime le mouvement de gauche à droite, mais la pression vient sur le plan vertical (par la corde), et le repose-flèche est seulement en contact sous la flèche, ce qui signifie que celle-ci oscille de haut en bas.

Plus la flèche est écartée de l’arc, plus elle va voler droit, car l’énergie utilisée pour se courber est diminuée. Les plumes, ou empennage, à l’arrière accélèrent ce processus en ralentissant cette partie de la flèche, qui est celle qui se déplace le plus rapidement.

Chaque flèche en vol a deux nœuds, un proche de l’arrière et un proche de l’avant. Les nœuds sont des points sur la flèche qui restent au même endroit alors que tout le reste se courbe.

La ligne entre ces deux nœuds est la ligne droite qui montre la direction de la flèche.

Plus droit qu’une flèche, pourrait-on dire!

Vidéo d’en-tête réalisée en collaboration avec Archery 360.

Sponsored
Sponsored