L'épreuve du double mixte ajoutée au programme olympique pour 2020

9 juin 2017
Lausanne (SUI)
La compétition par équipe mixte a été testée lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse et a été officiellement introduite aux Championnats du monde de tir à l'arc en 2011.

Le Comité International Olympique a annoncé que le tir à l'arc recevrait une cinquième épreuve à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, avec la compétition d'arc classique en double mixte qui sera ajoutée au programme existant des épreuves individuelles et par équipes masculines et féminines.

La compétition mixte par équipe met aux prises des paires d'athlètes, composées d'une femme et d'un homme d'un même pays, dans des matches à élimination directe en système de sets similaires à ceux de l'épreuve par équipes.

Il n'y aura pas d'athlète supplémentaire, le plafond restant à 128 au total (64 hommes et 64 femmes), et aucune installation supplémentaire ne sera requise. Cependant, l'épreue additionnelle, qui incarne l'équilibre entre les genres inhérent au tir à l'arc en tant que sport et aux Jeux, offrira aux pays qui n'auraient pas réussi à qualifier le quota complet de six athlètes une opportunité supplémentaire de concourir pour une médaille.

Depuis que la compétition en double mixte a été officiellement introduite aux Championnats du monde de tir à l'arc à Turin en 2011, six équipes différentes ont remporté les neuf médailles mises en jeu jusqu'ici.

À Rio en 2016, des paires de 24 nations auraient pu participer à une épreuve par équipes mixtes.

Le format du double mixte a également été testé avec succès aux deux éditions passées des Jeux Olympiques de la Jeunesse, d'abord à Singapour, puis à Nanjing, et sera également présente à Buenos Aires en 2018. Cette version de l'épreuve mélange également des athlètes de différentes nationalités - et a reçu une réponse positive des athlètes et du Comité International Olympique.

Le Dr Ugur Erdener, président de World Archery, a déclaré: “L'épreuve en double mixte s'est révélée un excellent complément à la compétition internationale depuis sa création en 2011 et j'aimerais remercier le président du CIO Thomas Bach ainsi que mes collègues de la commission exécutive pour avoir reconnu la valeur que cela apporte aux Jeux Olympiques.”

“L'épreuve mixte par équipe fait écho à la nature équilibrée du sport, reflétant la scission 50-50 entre hommes et femmes dans la compétition de tir à l'arc aux Jeux Olympiques et la parité de niveau entre les meilleurs hommes et les meilleures femmes du monde en compétition.”

“Nous sommes également incroyablement heureux pour les athlètes de tir à l'arc qui auront en 2020 la possibilité de se disputer une cinquième médaille d'or.”

Le tir à l'arc a été présent dans le programme olympique en 1900, 1904, 1908 et 1920 avant de devenir un sport permanent en 1972.

Deux médailles, dans les compétitions individuelles masculines et féminines, ont été contestées jusqu'en 1988, lorsque les deux épreuves par équipes ont été ajoutées. Les changements depuis lors ont tourné autour du format de la compétition, avec un système de tableau de matches à partir de 1992 et le système de sets pour les matches individuels en 2012 et pour les équipes en 2016.

Le tir à l'arc à Rio 2016 a enregistré une augmentation de 50 % de l'audience moyenne par rapport à Londres 2012, une note d'approbation supérieure à la moyenne chez les jeunes et 44 % de plus de conversation sur les médias sociaux que la moyenne des sports au programme.

Au total, 334,4 millions de personnes ont regardé le tir à l'arc à la télévision lors des derniers Jeux Olympiques.