Valladont domine Ellison en finale à Antalya

11 juin 2017
Antalya (TUR)
Grâce a cette victoire, le Français sera le nouveau numéro un mondial dès lundi.

Jean-Charles Valladont a battu l'Américain Brady Ellison en quatre sets dans le dernier match de la deuxième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Antalya, en Turquie. Le Français a résussi trois sets de 29 points au cours de ce match, terminant la partie sur un magnifique 10, pour remporter son premier titre depuis sa deuxième places des Jeux Olympiques de Rio 2016.

“C'était formidable de pouvoir le battre, mais plus encore, on a fait un beau match. Ce qui est important c'est réaliser du tir à l'arc qui soit joli, pour tout le monde, et qu'on se fasse plaisir,” a déclaré Valladont. 

“Brady c'est mon adversaire éternel. On se rencontre dans toutes les disciplines - en campagne, en salle, en extérieur. C'est quelqu'un qui est un peu comme moi, on a quasiment le même âge. On aime tous les deux les activités de plein air. On aime les choses simples de la vie, et on aime le tir à l'arc avant tout. Brady, c'est quelqu'un de très accompli - beaucoup plus que moi en fait.” 

Ellison, qui a terminé un rang derrière JC sur le podium aux Jeux Olympiques, était tête de série No 1 à Antalya.

Devant une foule compacte et tous les archers présents qui regardaient, Valladont, l'air confiant, a remporté le premier set 29 à 28, puis le second également sur le même score.

Brady a ensuite débuté le troisième set avec un 8, que Valladont a égalé tout en sachant que c'était un mauvais tir dès que la flèche a quitté son arc, il s'est penché pour tenter de la faire revenir. Le Français a poursuivi avec deux 9, laissant filer le set et offrant les deux points à Brady. Alors que le score était de 4 à 2, il faisait mieux en début de quatrième set avec un 9.

Les deux archers ont alors marqué 9 et 10 chacun, mais avec un 8, Brady offrait une belle ouverture à son adversaire. Valladont avait besoin d'un 9 pour l'emporter, et il fit mieux avec un 10 parfait. Valladont remporte sa deuxième médaille d'or en Coupe du Monde, et qui plus est face à l'un des adversaires les plus forts au monde.

“Je tire toutes mes flèches pour faire 10. Si j'avais fait 9, j'aurais été un peu déçu, même si j'aurais gagné quand même, car ça  aurait signifié que j'avais manqué mon objectif,” a dit le Français.

Ellison, qui a remporté sa quatrième Finale de Coupe du Monde en 2016, a expliqué avoir visé dans les 8 à droite - où sa dernière flèche a atterri - pour toute la durée du match, afin d'empêcher ses flèches de dériver vers la gauche à cause du vent: "A la dernière flèche, je n'ai tout simplement pas vu le vent, je ne l'ai pas ressenti, et ça a frappé à droite.”

“Cela aurait été difficile [de gagner],” a ajouté Brady. “Je devait faire 30 pour l'emporter, 29 pour égaliser. C'était un match très, très difficile à gagner. Je pense que si j'avais tiré aussi bien que je le peux, alors oui, j'aurais pu être capable de gagner de match, mais avec la façon dont il a tiré, cela aurait été vraiment difficile.”

“Il m'a dominé.”

Grâce a cette médaille d'or à Antalya, Valladont sera numéro un du classement mondial pour la première fois de sa carrière quand la nouvelle liste sera publiée lundi après la deuxième étape de la Coupe du Monde Hyundai 2017 de tir à l'arc.

“En France, une seule personne a réussi à faire cela, c'était Lionel Torres,” a-t-il déclaré. “Je suis extrêmement content, c'est un honneur pour moi. Combien de temps ça va durer, je ne sais pas, mais je vais faire mon maximum à  Salt Lake pour garder cette place de numéro un mondial le plus longtemps possible.”

“Moi ce qui me réjouis, ce qui m'intéresse, c'est la compétition. Ce que j'aime c'est gagné des compétitions et revenir avec des médailles.”

David Pasqualucci a battu Thomas Chirault pour le bronze en arc classique masculin.

The second stage of the 2017 Hyundai Archery World Cup runs 6 to 11 June in Antalya, Turkey.