Nîmes 2018: programme, favoris et présentation du tournoi

18 janvier 2018
Nimes (FRA)
La troisième étape de la saison 2017/2018 de la Coupe du Monde de tir à l'arc en salle se déroule à Nîmes, en France.

Les deux premiers mois de l'année s'annoncent chargés.

Plusieurs des meilleurs mondiaux ont déjà été participé à des tournois aux USA, il y a Nîmes à la mi-janvier suivi du Lancaster Classic, ensuite le Vegas Shoot puis les Championnats du monde de tir à l'arc en salle.

Plus populaire que jamais en 2018, l'étape européenne de la Coupe du Monde en salle - à Nîmes, en France - est pleine.

Parmi les inscrits, des champions olympiques, des pros sponsorisés et un grand nombre d'archers de compétition ou récréatifs qui se lancent sur le ring.

L'année dernière, Tom Hall, aujourd'hui membre de l'équipe britannique, avait atteint sa première finale de niveau mondial lors de ce tournoi (pour le bronze face à Brady Ellison). Avec une participation si étoffée et si vaste, qui va bien pouvoir relever le défi de Nîmes en 2018?

Le programme

19 janvier: Qualifications

20 janvier: Qualifications et éliminatoires

21 janvier: Finales

Présentation du tournoi

Des lignes parfaitement remplies à la Coupe du Monde de tir à l'arc en salle de Nîmes en 2018, où 1194 archers de 50 pays sont engagés pour participer à la troisième étape de la tournée hivernale.

Matteo Fissore, Gabriela Bayardo, Mike Schloesser et Paige Pearce-Gore sont en tête des classement du circuits à mi-parcours, mais avec deux fois plus de points en jeu en France par rapport à Marrakech et à Bangkok, c'est vraiment maintenant que les choses se jouent.

Parmi les athlètes non classés à l'entame de cette troisième étape, l'on retrouve exceptionnellement Brady Ellison.

Il a en effet manqué la première étape quand sa femme est tombée malade et la deuxième étape après une mésaventure de voyage et arrive à Nîmes complètement hors de la course pour Vegas - bien que cela puisse changer en cas de bon résultat - et en manque de compétition.

Mais le manque de compétition pose-t-il un problème à un quadruple champion de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc qui ne manque habituellement aucun événement?

C'est ce que l'on va découvrir ce week-end. 

Les favoris

Vainqueurs individuels: Sebastien Peineau, Paige Pearce-Gore, Ku Bonchan et Lisa Unruh.

Seb Peineau n'a pas encore brillé en quatre participations à des étapes de la Coupe du Monde en salle - 9e à Marrakech et 17e à Bangkok cette saison - mais s'est toujours montré à l'aise lors des mondiaux avec un titre individuel et le bronze par équipe à Ankara en 2016 ainsi que l'argent par équipe à Las Vegas en 2012.

Fort de son titre mondial en extérieur acquis au Mexique en octobre dernier, le Français arrive à Nîmes pour réussir, à domicile, un premier résultat probant sur le circuit en salle et pourquoi pas marquer des points précieux en vue de la Finale de Las Vegas le mois prochain.

Et que dire du vice-champion olympique Jean-Charles Valladont en arc classique qui fera lui son entrée dans cette saison en salle?

L'an dernier, après avoir également fait l'impasse sur Marrakech et Bangkok, le Français avait battu le Coréen Oh Jin Hyek pour l'or à Nîmes, avant d'être couronner champion lors de la Finale de Las Vegas un mois plus tard.

Mais la concurrence sera rude avec la présence pour cette étape sur sol français du champion olympique de Rio 2016, Ku Bonchan, de retour sur la scène internationale à Nîmes pour la première fois depuis février dernier, après avoir échoué à se qualifier dans l'équipe nationale en 2017.

Le Coréen a déjà réalisé d'énormes scores en salle par le passé, et il y a toujours le score parfait de 600 points à aller chercher pour un archer en arc classique...

Côté féminin, la favorite sera sans doute l'Allemande Lisa Unruh, médaillée d'argent olympique et championne du monde en salle, qui vient de signer un record européen avec 594 points sur un total de 600 points dans l'épreuve de classement en salle. Une marque qui égale le record du monde de Park Sehui réussi à Nîmes en 2016. La Coréenne ne sera pas en France cette année.

Pour parler gros chiffres, le score de 596 de Paige Pearce-Gore aux sélections américaines, réalisé lors de la moitié d'une double épreuve, n'avait alors pas pu être ratifié comme record du monde.

Mais pourquoi ne réussirait-elle pas la même marque en France? Cette fois, elle battrait le record de sa compatriote Erika Jones.

(Bien sûr, avec près de 1 200 archers présents à Nîmes, ces pronostics pourraient se situer bien loin de la réalité du terrain.)

– Ludi et Chris

La troisième étape de la Coupe du Monde de tir à l'arc en salle 2017/18 aura lieu à Nîmes du 19 au 21 janvier 2018.

Sponsored
Sponsored