8 faits marquants en 10 ans d'affilée à Shanghai

23 avril 2018
Shanghai (CHN)
Shanghai a accueilli une étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc en 2006, puis chaque année depuis 2009.

Pour la dixième année de suite, Shanghai accueille cette année encore une étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc. C'est la onzième fois au total que l'événement fait halte dans la ville chinoise, cette année une nouvelle fois en ouverture de saison, avec 359 athlètes de 46 pays inscrits.

Shanghai était la quatrième étape lors du circuit inaugural en 2006, et après une pause de deux ans, est redevenue une ville hôte incontournable en 2009. 

Ayant couronné plus de 300 médaillés en dix ans, Shanghai a vu passer certains des meilleurs archers de l'histoire et été témoin de certains des plus beaux matchs de l'histoire de la compétition. Voici huit autres choses que nous avons notées.

1. Première étape

Comptant comme quatrième étage du circuit international en 2006 et de 2009 à 2011, Shanghai a été l'événement officiel d'ouverture de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc ces sept dernières années, depuis 2012.

Avec Antalya, Shanghai est l'une des deux villes fondatrices du circuit encore présentes sur la tournée.

2. Les sites

En 2006, quand Shanghai a accueilli pour la première fois une étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc, les qualifications s'étaient jouées au Shanghai Sports Centre et les finales au Minhang Sports Park.

Tant les qualifications que les finales ont ensuite été déplacées au Yuanshen Sports Centre Stadium de Pudong en 2009, site qui a accueilli l'épreuve de classement depuis lors.

Durant cinq ans depuis 2011, les finales à Shanghai ont eu lieu au bord du fleuve qui coule à travers la ville Depuis 2016, un parc au centre du district financier comptant un lac d'ornement a été le théâtre de quelques matchs de finale bien plus dramatiques encore.

3. Des flèches en nombre

En dix ans de compétition, plus de 400'000 flèches ont été tirées lors des étapes de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Shanghai. Cela fait environ 225'000 en qualifications et plus de 80'000 dans chacune des épreuves individuelles et par équipes.

La compétition en double mixte, qui est encore relativement jeune, a quant à elle enregistré juste un peu plus de 4000 tirs en compétition.

(Imaginez alors si on comptait encore les flèches d'entraînement en plus!)

4. 648 médailles

De 2006 à 2017, Shanghai a décerné 588 médailles au total. (En individuel et par équipes, et en double mixte de 2009.) Avec les 60 de l'édition de cette année, ce nombre atteint 648.

5. Suprémacie

L'équipe d'arc à poulies des Etats-Unis a été fortement dominatrice à Shanghai, remportant neuf médailles d'or entre les hommes et les femmes. Les équipes masculines et féminines coréennes en arc classique suivent avec huit en tout.

6. Triples champions

L'archère poulies Sara Lopez et les archères classiques Ki Bo Bae et Yun Ok Hee Hee sont les trois seules athlètes à avoir gagné trois fois à Shanghai. Alors que la Colombienne est présente 2018, aucune des deux Coréennes ne fait partie de l'équipe nationale engagée.

En poulies hommes, Sebastien Peineau et Reo Wilde ont tous deux gagné deux fois à Shanghai.

7. Pas de récidive

L'arc classique masculin est la seule division à Shanghai à avoir été remportée par un athlète différent chaque année:

8. Deux victoires locales

Chen Wenyuan a offert à la Chine sa première médaille d'or sur le circuit de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc sur son sol, face au Coréen Oh Jin Hyek, en 2009. Cinq ans après, en 2014, l'équipe féminine chinoise d'arc classique a battu la Colombie pour l'or à Shanghai.

La première étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc se déroule du 23 au 29 avril à Shanghai, en Chine.