Succès du premier séminaire des entraîneurs en para archerie pour l'Afrique

17 novembre 2018
Cairo (EGY)
Les entraîneurs ont appris comment permettre aux personnes ayant une déficience de tirer à l'arc.

Le premier séminaire africain de para archerie s'est déroulé du 29 octobre au 10 novembre dans la capitale égyptienne du Caire, réunissant 25 participants venus de 11 pays du continent.

Le séminaire s'est déroulé en deux parties. La première semaine consistait en une formation de niveau 1 dirigée par Khaled Lamandé, agent de développement de World Archery en Afrique, et par l'Egyptien Ahmed Hassan, formateur d’entraîneurs.

“L'objectif était de donner aux entraîneurs la confiance et les connaissances nécessaires pour amener toute personne à tirer indépendamment de sa déficience, et pouvoir faire de simples adaptations pour permettre aux gens de tirer à l'arc,” a déclaré Kieran Carr, l'un des deux intervenants britanniques.

Son compatriote Andy Rikunenko et le Français Vincent Hybois se sont joints à Carr pour diriger la partie du cours sur le tir à l'arc paralympique.

Le programme a débuté par des cours théoriques couvrant les types de déficiences et les moyens de surmonter les obstacles pouvant empêcher de tirer, ainsi que des explications sur les procédures de classification paralympique.

Les entraîneurs ont ensuite été confrontés à des situations réelles avec des personnes ayant des déficiences, certaines sans aucune expérience en tir à l'arc, afin de mettre en pratique les connaissances théroriques acquises en classe.

Lâcher une première flèche s'est avéré un moment souvent émouvant, tant pour les nouveaux archers que pour les nouveaux entraîneurs.

“Le coaching en para archerie est semblable à tout autre forme de tir à l'arc, sauf que l'athlète peut physiquement ne pas être capable de réaliser toutes ou une partie des choses qui lui sont demandées. Il faut donc de la patience et un esprit vif pour trouver des moyens rapides afin de les amener à tirer,” a expliqué l'expert Kieran Carr.

“Le cours a rencontré un énorme succès. Tous les participants sont repartis avec les connaissances et la confiance nécessaires pour commencer à entraîner des archers paralympiques.”

L'événement était organisé par la Fédération égyptienne de tir à l'arc et soutenu par World Archery, Archery GB, UK Sport, la Fédération française handisport et le Comité paralympique égyptien.

Le projet espère renforcer de manière significative le soutien croissant au tir à l'arc paralympique sur tout le continent avec des instructeurs qualifiés pour soutenir les programmes en para archerie.