Toute première qualification pour les Jeux Olympiques d’un archer bangladais

13 juin 2019
’s-Hertogenbosch, Netherlands
Les précédents Olympiens bangladais en tir à l’arc avaient tous bénéficiés de places tripartites.

Ruman Shana du Bangladesh est devenu le premier archer de son pays à remporter un quota pour les Jeux Olympiques après sa victoire sur le double champion du monde Kim Woojin au quatrième tour des Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas.

“Je ne sais pas comment expliquer, je suis vraiment heureux. Fier de moi; tellement content. Mon objectif était les quarts de finale mais mon tir est très bon aujourd’hui,” s’est exclamé Ruman. “Dans mon rêve, je bat un Coréen et je l’ai fait. Alors je suis si heureux.”

Ces championnats du monde font office de principale épreuve de qualification pour les compétitions de tir à l’arc à Tokyo 2020.

Plus tôt dans la semaine, le Bangladesh avait déjà affronté la Corée, tête de série numéro 1, au troisième tour, un match qui attribuait un quota d’équipe pour les Jeux. La Corée l’avait emporté 6-2.

Mais Ruman avait encore une chance de gagner un quota individuel.

Au quatrième tour, il devait une nouvelle fois affronter la Corée, en la personne du double champion du monde Kim Woojin. Mais Woojin n’était pas à son niveau et Ruman en a profité. Le 40e mondial créé la surprise face au numéro 4, sur le score de 6-4.

“En compétition, parfois vous gagnez et parfois vous perdez. Vous ne pouvez rien y faire, la compétition c’est comme ça, c’est ce qui se passe dans le sport,” a dit Kim. “Si vous regardez mes résultats, je suis plus souvent en finale, mais ce ne sont pas les données qui importent. C’est ce qui se passe sur le moment.”

Cette victoire a valu à Shana une place en quarts de finale aux côtés de l’archer de Malaisie Khairul Anuar Mohamad, de l’Italien Mauro Nespoli et de l’Américain Brady Ellison. Tous les quatre ont ainsi remporté des quotas olympiques individuels pour leur pays.

En arc classique féminin par contre, une seule des quatre places a été attribuée.

Sept des huit quarts de finalistes de la compétition individuelle représentaient des nations ayant déjà qualifié des équipes complètes lors de ce tournoi. Seule la Moldave Alexandra Mirca a obtenu un quota.

“Je suis très heureuse. J’aimerais aussi que mon coéquipier Dan Olaru obtienne un quota lors d’une prochaine occasion. Je crois en lui,” a-t-elle dit.

La Danoise Maja Jager, la Mexicaine Alejandra Valencia, la Suédoise Christine Bjerendal et la Française Audrey Adiceom participeront à un tournoi secondaire vendredi matin à ‘s-Hertogenbosch pour décider quelles nations se verront attribuer les trois dernières places.

Quotas olympiques pour Tokyo 2020

Quotas pour les épreuves de tir à l’arc aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 remportés par chaque pays après les compétitions individuelles et par équipes aux Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. (Il reste trois places à attribuer lors du tournoi secondaire en arc classique féminin.)

  •  Australie: 3 (3 hommes)
  •  Bangladesh: 1 (1 homme)
  •  Bélarus: 3 (3 femmes)
  •  Chine: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Chinese Taipei: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Allemagne: 3 (3 femmes)
  •  Grande-Bretagne: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Inde: 3 (3 hommes)
  •  Italie: 1 (1 homme)
  •  Kazakhstan: 3 (3 hommes)
  •  Corée: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Malaisie: 1 (1 homme)
  •  Moldavie: 1 (1 femme)
  •  Pays-Bas: 3 (3 hommes)
  •  Russie: 3 (3 femmes)
  •  Ukraine: 3 (3 femmes)
  •  USA: 1 (1 homme)

Les Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 se déroulent du 10 au 16 juin à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas.