Danemark, Mexique et Suède s’adjugent les trois derniers quotas olympiques en jeu aux championnats du monde 2019

14 juin 2019
’s-Hertogenbosch, Netherlands
Il restait trois places de quota féminines à attribuer après la première partie des championnats du monde.

La Danoise Maja Jager, la Mexicaine Alejandra Valencia et la Suédoise Christine Bjerendal ont offert à leurs pays les derniers quotas féminins en arc classique pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 mis en jeu lors d’un tournoi de qualification secondaire duran tles Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas.

Jager, Valencia, Bjerendal et la Française Audrey Adiceom étaient seules éligibles pour prendre une des trois places.

Bjerendal a facilement battu Jager, 6-0, alors que Valencia prenait la mesure d’Adiceom après un tir de barrage, pour s’offrir les deux premières places. Jager s’est défait d’Adiceom en trois petits sets pour s’assurer le troisième et dernier quota disponible.

“C’était très stressant. J’ai juste essayé de faire ce que je devais faire et lâcher mes tirs, et apparemment, ça s’est un peu mieux passé au deuxième match que lors du premier, mais je suis simplement très soulagée et très heureuse que cela se soit passé ainsi,” a déclaré Maja.

Alejandra a exprimé sa déception de ne pas avoir remporté un quota d’équipe, mais elle s’est dite heureuse d’avoir réussi à obtenir cette place individuelle:

“Je suis contente de l’avoir assurée. C’est un mélange de sentiments et de sensations, mais c’est ce qui règne actuellement.”

Les trois places en arc classique féminine avaient été laissées béantes après le tournoi principal de qualification dans le cadre des championnats du monde. Seule la Moldave Alexandra Mirca s’était assurée une place en atteignant les quarts de finale du tableau principal.

Les archers du Bangladesh et de Malaisie Ruman Shana et Khairul Anuar Mohamad, ainsi que l’Italien Mauro Nespoli et l’Américain Brady Ellison, avaient eux remporté les places de quota indiviuelles chez les hommes en arc classique lors de ces mondiaux.

Au total, 20 nations ont qualifié au moins une place pour Tokyo 2020 à l’occasion des Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019. Seules quatre pays ont atteint les quotas complets, avec une équipe masculine et une équipe féminine qualifiées.

Les prochains Jeux Olympiques seront les premiers à attribuer cinq médailles en tir à l’arc.

En plus des épreuves en arc classique masculin et féminin individuelles et et par équipes, une compétition en double mixte a été ajoutée pour Tokyo.

Quotas olympiques pour Tokyo 2020 

Quotas pour les épreuves de tir à l’arc aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 remportés par chaque pays lors des Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas.

  •  Australie: 3 (3 hommes)
  •  Bangladesh: 1 (1 homme)
  •  Bélarus: 3 (3 femmes)
  •  Chine: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Chinese Taipei: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Danemark: 1 (1 femme)
  •  Allemagne: 3 (3 femmes)
  •  Grande-Bretagne: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Inde: 3 (3 hommes)
  •  Italie: 1 (1 homme)
  •  Kazakhstan: 3 (3 hommes)
  •  Corée: 6 (3 hommes, 3 femmes)
  •  Malaisie: 1 (1 homme)
  •  Mexique: 1 (1 femme)
  •  Moldavie: 1 (1 femmes)
  •  Pays-Bas: 3 (3 hommes)
  •  Russie: 3 (3 femmes)
  •  Suède: 1 (1 femme)
  •  Ukraine: 3 (3 femmes)
  •  USA: 1 (1 homme)

Les Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2019 se déroulent du 10 au 16 juin à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas.