Déclaration sur la décision prise le 17 juin 2019 par la commission exécutive et concernant l’Inde

20 juin 2019
Lausanne, Switzerland
Les athlètes indiens seront autorisés à participer aux compétitions internationales jusqu’à la fin juillet.

La commission exécutive de World Archery s’est réunie le 14 juin 2019 pour prendre une décision sur le statut de l’Association indienne de tir à l’arc, suite à des problèmes de gouvernance persistants.

La réunion extraordinaire a examiné un rapport sur la situation rédigé par Kazi Rajib Uddin Ahmed Chapol, médiateur et premier vice-président de World Archery Asie, ainsi que les comptes rendus de deux élections qui se sont tenues début juin et des correspondances antérieures.

La commission a trouvé des preuves suffisantes de violation des articles 1.4.2.4 et 1.4.2.5.1 de la constitution et des règlements de World Archery par l’Association indienne de tir à l’arc.

Il a été confirmé que les élections qui avaient eu lieu récemment n’étaient pas considérées comme valides par World Archery et qu’aucun de ses officiers n’était considéré comme des représentants légaux de l’Association indienne de tir à l’arc.

La commission a décidé que les athlètes indiens seraient autorisés à participer à la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc à Berlin, à l’épreuve test pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ainsi qu’aux Championnats du Monde de la jeunesse 2019 à Madrid.

La date limite d’inscription pour les deux premiers événements est déjà passée. Les inscriptions pour le troisième cité ne seront acceptées que par une commission de sélection comprenant des représentants du ministère national des sports et de l’Association olympique indienne.

Une voie vers le futur a également été très clairement définie.

La situation sera réexaminée à la fin du mois de juillet et la Cour suprême devrait rendre une nouvelle décision sur le statut juridique de la fédération indienne.

À ce stade, si aucune résolution claire n’est atteinte, l’Association indienne de tir à l’arc sera suspendue. Cela empêcherait les archers indiens de concourir lors de tout événement. Un comité de transition serait alors mis en place pour superviser une seule élection reconnue.

Tom Dielen, secrétaire général de World Archery, a déclaré: “Il est impératif que nous trouvions au plus vite une solution à cette situation au sein de la fédération indienne.”

“L’Inde vient juste de qualifier une équipe masculine complète pour Tokyo 2020. Les archers méritent de célébrer cet exploit dans un environnement positif axé sur l’optimisation des performances lors des prochains Jeux Olympiques.”