Lee Seungyun gagne chez les hommes et complète la mainmise coréenne à l’épreuve test olympique

18 juillet 2019
Tokyo, Japan
Les archers coréens avaient remporté les quatre médailles d’or en jeu aux derniers Jeux Olympiques de Rio.

Lee Seungyun a battu son coéquipier Kim Woojin en trois sets en finale masculine de l’arc classique, offrant ainsi une troisième médaille d’or à la Corée dans le tournoi Ready Steady Tokyo, épreuve test pour les Jeux Olympiques 2020.

“J’ai pensé à ce tournoi comme aux vrais Jeux Olympiques pour pouvoir terminer avec un esprit plus détendu aux prochains Jeux,” a déclaré said. “J’ai travaillé très fort, mais je pense que j’ai eu de la chance dans ce tournoi car je n’avais pas toujours de bons scores.”

Kim Woojin était tête de série numéro 1 de l’épreuve. Son parcours vers la finale a été long et difficile, puisque ses trois matches précédents sont tous allés aux cinq sets.

Au troisième tour, il fut même mené 1-5 face à Taylor Worth.

Mais Woojin, double champion du monde, a alors décoché deux volées ne contenant que des 10 parfaits, puis a réussi un autre 10 au tir de barrage décisif pour rester en vie dans le tournoi.

Seungyun est celui qui a remporté le titre mondial entre les deux couronnes de Woojin. C’était en 2011.

Sa meilleure performance à Tokyo fut sa demi-finale contre Brady Ellison, dans laquelle il a tiré trois fois 30 dans les deuxième, troisième et quatrième sets pour prendre les commandes. Ellison n’a manqué le barrage que pour un petit millimetre à sa dernière flèche, qui a filé juste au-dessus du 10.

La finale, elle, fut courte. Seungyun a tiré des sets de 29, 29 et 28 points, contre 27, 28 et 27 pour Woojin.

“Le vent n’était pas régulier et variait beaucoup, ce qui le rend plus intéressant,” a expliqué l’archer de 24 ans.

Seungyun était fermement ancré dans le présent quand on lui a demandé s’il se tiendrait au même endroit lors des Jeux.

“Honnêtement, je n’en sais rien car il y a tellement de bons joueurs en Corée. Je ne réussirai pas bien [aux Jeux Olympiques] si je ne fais pas partie de l’équipe,” a-t-il dit. “C’est bien, on est passé de quatre à cinq médailles d’or. On espère gagner les cinq.”

La Corée avait remporté les quatre médailles d’or en jeu aux derniers Jeux Olympiques de Rio. Lee, qui avait terminé septième dans l’épreuve individuelle, faisait partie de l’équipe gagnante. La compétition en double mixte sera ajoutée au programme pour la première fois à Tokyo, portant à cinq le nombre de titres olympiques en tir à l’arc.

Après la victoire de An San chez les femmes et le titre en double, la médaille d’or chez les hommes de Seungyun, la Corée n’a laissé que des miettes à ses adversaires de l’épreuve test.

Le match pour la médaille de bronze en arc classique masculin était la revanche de la petite-finale de Rio. Là-bas, Brady Ellison avait battu Sjef van den Berg en quatre sets, 6-2.

Trois ans plus tard, ici, ce fut plus serré.

Alors qu’il y avait égalité 4-4 avant les trois dernières flèches, Brady a terminé avec trois 10. Sjef faisait lui deux 10 et un 8. Bronze pour Brady et quatrième place pour Sjef.

Le Néerlandais et l’Américains se sont maintenant affrontés six fois en compétition internationale et Sjef s’est à chaque fois incliné. Lors des quatre dernières confrontations entre les deux hommes, Brady a terminé à chaque fois sur un score parfait de 30 points au dernier set.

L’épreuve test Ready Steady Tokyo se déroule du 11 au 18 juillet 2019 sur le site des Jeux Olympiques et Paralympiques 2020 à Tokyo, au Japon.