La Coréenne Chang Hye Jin ne défendra pas son titre olympique à Tokyo

24 septembre 2019
Yecheon, Korea
Kang Chae Young et Lee Woo Seok mènent les sélections coréennes après deux tours.

La championne olympique en titre, Chang Hye Jin, a été éliminée du processus de sélection de l’équipe coréenne et pourra ainsi pas défendre son titre lors des Jeux de Tokyo l’été prochain.

Aujourd’hui âgée de 32 ans, elle a fait régulièrement partie de l’équipe internationale depuis 2013.

En plus du titre olympique, elle avait également terminé deuxième des Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2017 et est montée 28 fois sur le podium en compétition individuelle, par équipe et en double mixte sur le circuit de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc au cours des huit dernières saisons.

Chang a terminé 22ème du deuxième tour des sélections coréennes, qui se sont terminés le 24 septembre 2019, alors que seuls 20 hommes et 20 femmes accèdent à la phase suivante.

La fédération coréenne a adopté une nouvelle approche dans la sélection de son équipe pour la saison internationale 2020 et les prochains Jeux Olympiques. Ces dernières années, les huit membres de l’équipe de l’année précédente affrontaient huit challengers pour les places dans la nouvelle équipe.

Mais cette fois-ci, le processus de sélection pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo est reparti de zéro. Les membres de l’équipe nationale 2019, Chang y compris, n’ont reçu aucun passe-droit.

C’est Kang Chae Young, numéro 1 mondiale et détentrice du record du monde, qui fait actuellement la course en tête du sélectif. Suivent la championne de la Coupe du Monde Hyundai 2018 Lee Eun Gyeong et Choi Misun, qui avait participé aux Jeux de Rio en 2016.

La championne olympiques de Londres 2012, Ki Bo Bae, a pris part aux sélections, mais a également été éliminée prématurément.

Lee Woo Seok, qui ne s’était pas rendu à la Finale de la Coupe du Monde Hyundai 2019 pour se concentrer uniquement sur le sélectif olympique, occupe le premier rang dans l’épreuve masculine. Le champion olympique des Londres 2012 Oh Jin Hyek et le double champoin du monde Kim Woojin occupent les deuxième et troisième places.

Médaillé d’or chez les hommes à Rio en 2016, Ku Bonchan est également toujours en course.

La Corée est réputée pour la richesse de son réservoir de talents en raison du grand nombre d’équipes de tir à l’arc professionnelles dans le pays.

Mais la performance de l’équipe coréenne aux prochains Jeux Olympiques sera soumise à une pression considérable. La Corée a en effet remporté les quatre médailles d’or en tir à l’arc à Rio en 2016 pour la première fois de l’histoire olympique. Cinq médailles d’or seront en jeu à Tokyo après l’ajout de l’épreuve en double mixte.

Chang Hye Jin, en plus d’être une excellente archère, avait été un atout précieux au sein de l’équipe coréenne. Sa personnalité pétillante, ses sourires contagieux et son apport verbal sur le pas de tir vont manquer en 2020.

Il faut espérer pour la Corée que quiconque héritera de sa place dans l’équipe saura répondre aux attentes dans les moments importants, comme l’avait fait Chang en 2016.