La Colombienne Sara Lopez championne du premier Lockdown Knockout

17 mai 2020
Lausanne, Switzerland
Le Lockdown Knockout est le premier tournoi international de tir à l’arc à distance diffusé en direct.

La Colombienne Sara Lopez, numéro 2 mondiale, a battu le Norvégien Anders Faugstad, champion du monde junior en titre, sur le score de 146-144. Elle remporte ainsi le premier tournoi Lockdown Knockout, une épreuve sur invitation qui a vu huit athlètes du monde entier s’affronter à distance.

“Je suis très heureuse car que je savais que ça allait être difficile. Je savais qu’il allait tirer de façon incroyable,” a déclaré Sara. “Je suis aussi très contente d’avoir participé à ce projet. Ça fait partie de l’histoire, et pouvoir tirer avec tous ces archers extraordinaires et représenter toutes les femmes”

“Pour être honnête, j’étais un peu frustrée au début avec la connexion, j’ai reçu de l’aide de ma famille et nous avons pu mettre tout cela en place, et ce fut un bon match.”

Après une première volée de 28 points chacun, le signal de la connexion vidéo à distance de Lopez s’est interrompu. Le temps ensoleillé et chaud chez elle à Pereira, une ville située au pied des Andes, a en effet provoqué une surchauffe de ses appareils.

Mais le frère et le père de Sara présents sur place, ont alors ouvert des parapluies au-dessus des caméras pour les protéger de la chaleur et, une fois tous les appareils rebranchés, le match a pu reprendre.

Malgré cette distraction, la championne en titre de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc était bien en place. Elle a réussi un 30 parfait dans la deuxième volée et un autre dans la troisième. Anders n’était lui pas à l’aise; il avait déjà perdu quatre points alors qu’il n’était qu’à sa neuvième flèche et se retrouvait mené, 88-86.

“J’ai ce truc sur l’œil pour ne pas voir double, mais je l’ai bougé au dernier tour, alors j’ai vu double et je ne savais pas où viser. C’était un mauvais tir,” a expliqué Anders, en montrant le cache-œil fixé sur le bord de sa casquette.

Le Norvégien de 20 ans n’a jamais pu retrouver le rythme et la régularité dont il a fait preuve aux deux premiers matchs qui l’avaient vu marquer 148 et 149 points lors de ses victoires contre Steve Anderson et Mike Schloesser.

Alors que Lopez pouvait ajouter une pluie fine à la liste des obstacles survenus ce jour sur son terrain en Colombie, elle parvenait à contrer toutes les attaques d’Anders dans la quatrième manche, faisant aussi bien que les 29 points du Norvégien pour maintenir l’écart à 117-115.

Faugstad réalisait la même volée à la cinquième, avec 10, 10 et 9.

À la cible, Sara devait juger de l’un de ses derniers tirs indécis: “J’ai un 10, 10 et je ne sais pas, mais je dirais que c’est un 9, c’est vraiment serré.”

La quintuple championne de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc remportait finalement ce match, sur le score de 146-144.

“Merci d’avoir organisé tout ça, je me suis bien amusée, j’ai atteint mon objectif. Merci à tous d’avoir participé. C’était un match incroyable et je m’y attendais,” a déclaré Lopez, pour ensuite plaisanter: “J’espère vraiment pouvoir participer à nouveau à une compétition comme celle-ci, mais je ne sais pas si je serai invitée à cause de mon WiFi.”

Cette victoire rapporte à Lopez une somme de 1000 CHF, qu’elle a déclaré vouloir reverser à des associations caritatives luttant contre la pandémie de COVID-19 en Colombie. Anders remporte lui 500 CHF pour sa deuxième place.

“n’ai pas vraiment trouvé le rythme, mais c’est ça le tir à l’arc, parfois ça marche et parfois pas,” a dit Anders. “Sara a tiré de façon incroyable, et il n’y a pas grand-chose à faire quand vous jouez contre quelqu’un qui tire si bien qu’il n’y a aucun moyen de le rattraper.”

Pendant le match, il a été annoncé que le Lockdown Knockout ferait son retour en juin pour les archers classiques.

Le Lockdown Knockout est le premier événement international à distance diffusé en direct sur les plateformes numériques de World Archery.