Les archers locaux Gazoz, Anagoz et Cagiran en pole positions après les qualifications à Antalya

2 octobre 2020
Antalya, Turkey
La Turquie accueille le premier événement de classement mondial depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Les archers turcs Mete Gazoz, Yasemin Anagoz et Evren Cagiran ont terminé en tête des qualifications au tournoi International Antalya Challenge, tout premier tournoi de classement mondial organisé depuis le début de la pandémie de COVID-19. L’équipe locale s’offre ainsi trois des quatre pole positions de l’épreuve.

La championne du monde de tir à l’arc en titre, Natalia Avdeeva, complète le quatuor des têtes de série numéro 1 du tournoi. La Russe a réussi le meilleur score en arc à poulies féminin avec ses 694 points sur les 720 possibles dans l’épreuve de classement des 72 flèches à 50 mètres.

“La compétition nous a vraiment manqué,” a déclaré Avdeeva. “Il n’y a qu’un petit nombre de personnes qui participent à la compétition, mais quelques grands archers. Je suis tellement heureuse d’être ici.”

Plus de 100 athlètes de 13 pays se sont rendus à l’événement.

Les participants ont dû prendre un certain nombre de précautions pour lutter contre la propagation du COVID-19: port du masque pour les archers en dehors du pas de tir; et un seul athlète par cible. (Normalement, jusqu’à quatre athlètes peuvent se partager une même cible).

“C’est différent, mais c’est génial. J’aime me concentrer sur moi-même,” a déclaré Yasemin Anagoz, première des qualifications en arc classique féminin. “C’est ce que j’essaie de faire normalement, et regarder ma cible et ne voir que mes flèches, c’était vraiment cool.”

Même si l’équipe turque est basée à Antalya pour s’entraîner, la championne d’Europe en titre a avoué que le fait que la compétition soit au même endroit n’est pas forcément un avantage.

“Je n’ai pas l’impression d’être dans une compétition internationale. Je me sens comme à la maison, c’est juste du tir. Parfois, mon ambition se perd,” a-t-elle expliqué. “Mais je suis à l’aise dans le vent sur n’importe quel terrain, et aujourd’hui, les conditions étaient déroutantes. Je pense que c’est ce qui me rend forte.”

Elle a réussi un score de 663 pour l’épreuve de classement des 72 flèches à 70 mètres, soit six points de plus que le duo italien composé de Lucilla Boari et Tatiana Andreoli, à égalité avec 657.

Mete Gazoz, tête de série numéro 1 du tournoi et cinquième mondial, était tout proche d’égaler son meilleur résultat en carrière (698) à mi-parcours.

Une fin de qualification difficile lui a fait baisser quelque peu son total, mais il a tout de même facilement gardé la tête avec ses 691 points.

“Aujourd’hui, c’était vraiment bien. Je suis content des flèches que j’ai tirées, mais j’en ai juste eu quelques-unes qui ont été prises par le vent,” a déclaré Gazoz, ajoutant que sans les rafales, il aurait peut-être atteint la barre des 700.

(Jusqu’ici, seuls deux archers en arc classique ont atteint cette marque en compétition: Kim Woojin aux Jeux Olympiques de 2016, et Brady Ellison aux Jeux panaméricains de 2019.) 

“Mon objectif est de tirer 705 ou 706 l’année prochaine. Mais ça pourrait être encore plus,” a ajouté Gazoz, avec comme à son habitude une conviction désarmante.

Le Russe Artem Makhnenko a amélioré de huit points sa meilleure performance en compétition, soit 685, pour prendre la deuxième place des qualifications devant ses coéquipiers Galsan Bazarzhapov (679) et le nouveau venu Tsyren Baltakov (677).

Evren Cagiran a également réussi un record personnel, atteignant les 710 points pour la première fois de sa carrière, pour terminer premier du classement en poulies hommes. Son meilleur résultat précédent était de 706 points.

“La dernière volée a été passionnante, mais j’étais presque sûr d’y arriver,” a-t-il dit après coup. “Je suis vraiment content de ce score. J’étais préparé et prêt pour ça. C’était évident que ça allait venir, après mes résultats à l’entraînement.”

Cagiran a de très bons souvenirs d’Antalya. Il était devenu le premier Turc à remporter une étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc ici même en 2016.

Lui et le reste de l’équipe turque sont bien placés pour ajouter encore de beaux résultats à domicile, sur leur terrain d’entraînement et de compétition, au cours des deux prochains jours.

La compétition se poursuit avec les élimintatoires individuels samedi et se terminera avec les finales individuelles dimanche. Les matchs pour l’or seront diffusés en direct sur les plateformes numériques de World Archery.

Le tournoi Antalya International Challenge 2020, premier événement de classement mondial de tir à l’arc depuis le début de la pandémie de COVID-19, se déroulera du 2 au 4 octobre 2020.

Remerciements à Saygin Akinci (photos) et Oyku Ergec (réactions).