Archived. You are reading an archived article and the content may be outdated.

Deuxième victoire d'étape consécutive pour GELLENTHIEN à la Coupe du Monde

7 décembre 2014
Bangkok (THA)
Les Coréens remportent les deux médailles d'or en arc classique, les athlètes américains les deux d'arc à poulies, pour conclure l'étape de Coupe du Monde en Salle à Bangkok.

Braden GELLENTHIEN s'était qualifié à un respectable cinquième rang hier avant d'élever le niveau de son jeu dans les matches éliminatoires. L'archer des Etats-Unis, déjà en tête du classement de la Coupe du Monde en Salle après sa victoire lors de la première étape à Marrakech cette année, a réussi une moyenne de 149 point lors de ses matches à Bangkok.

Cela lui a suffi pour se défaire de trois autres athlètes américains dans ses trois premiers tours ainsi que du champion du monde néerlandais Mike SCHLOESSER en demi-finale.

“J'ai été de plus en plus fort tout au long du week-end, et j'étais prêt pour la finale alors que ça comptait le plus,” a ainsi écrit GELLENTHIEN sur sa page Facebook.

Il a couronné son tournoi avec un parfait 150 contre un autre Hollandais, Peter ELZINGA, dans le match pour la médaille d'or. Il a ainsi remporté une deuxième victoire d'étape de rang et augmenté son avance en tête du circuit en salle.

Le champion en titre de la Coupe du Monde extérieure depuis Lausanne 2014, Bridger DEATON – également des Etats-Unis – a pris le bronze. Il a battu SCHLOESSER en barrage après que les deux aient marqué 145 avec leurs 15 flèches règlementaires.

Leur compatriote américaine Erika JONES a remporté l'épreuve féminine à poulies. Dans une finale qui opposant la médaillée d'argent de Lausanne 2014 – JONES – à la médaillée de bronze Natalia AVDEEVA, c'est Erika qui a pris le dessus. Elle a battu la Russie d'un point, 146-145.

Le bronze est revenu à la locale de l'étape, Maneesombaikul KANYAVEE. Celle-ci avait éliminé la championne du monde de tir en campagne Toja CERNE en quart.

Maintenant présentes chaque année sur le circuit en salle, les archères de l'équipe coréenne Team LH se sont montrées les plus fortes lors des qualifications en arc classique femmes et trusté trois des quatre places en demi-finales.

JEON Sungeun, qui a sans aucun doute émergé comme numéro un de l'équipe en salle au cours de ces deux dernières saisons, a engrangé une autre médaille d'or à Bangkok. Sur ses vingt sets joués lors de l'épreuve de Bangkok, quinze ont été des séries parfaites de 30 points. Dans les cinq autres: 29 points.

Elle a ainsi battu la gagnante de Marrakech Berengere SCHUH 6-0 en quarts de finale, sa coéquipière KIM Yu Mi en cinq sets en demi-finale, avant de se retrouver en finale pour l'or face à Khatuna LORIG, qui compte cinq participations olympiques.

LORIG, encore une finaliste en provenance des USA, a fait jeu égal avec JEON dans les premier et dernier jeux, mais la Coréenne a abattu douze 10 de suite pour s'assurer de la victoire. KIM Yu Mi s'est emparée du bronze.

Khatuna s'est montrée concise à propos de la performance de son adversaire: “ juste terrifiante.”

Après une performance impressionnante, égalant le record du monde lors des qualifications d'hier, MIN Byeongyeon a vécu une deuxième journée bien plus rude à Bangkok. Alors que nous sommes maintenant habitués à voir les femmes de l'équipe professionnelle Team LH sur le circuit en salle, c'est la première fois qu'une équipe masculine coréenne y fait son apparition.

Ainsi, Hyundai Steel a envoyé MIN, le champion olympique OH Jin Hyek et une foule d'autres archers pour tirer leur première épreuve internationale en salle.

MIN a passé son premier tour en battant le quatrième de Marrakech, le Français Adrien LERICHE, ai tie-break, mais a ensuite été battu à plate couture par son coéquipier de l'équipe Hyundai IM Jiwan.

IM a tout simplement été meilleur.

Pendant ce temps dans le deuxième tour, OH Jin Hyek, tête de série numéro 2, a dû aller jusqu'au tie-break contre l'Indien Tarundeep RAI. OH a pris la tête, réussissant trois sets parfaits avant de terminer avec un 28 pour permettre le barrage.

Les deux archers ont alors réussi chacun un 10 tout sur la ligne, mais c'est celui de Tarundeep qui était finalement le plus proche, éliminant le champion olympique.

RAI n'allait pas aller beaucoup plus loin, mais IM Jiwan oui. Celui-ci se retrouvait dans un match pour la médaille d'or contre son coéquipier de l'équipe Hyundai Steel GYE Donghyun. Ce dernier s'était qualifié sixième et avait battu Jean-Charles VALLADONT dans un barrage en demi-finale.

La finale est aussi allée jusqu'au barrage. Les deux Coréens se montraient un peu imprécis, se partageant les sets jusqu'au cinquième, instant où ils ont réussi chacun 30 points pour rester à égalité.

GYE, qui pouvait compter sur OH derrière lui comme coach, a alors tiré sa flèche de barrage en premier. Il a laissé tomber son bras d'arc et regardé, immédiatement abattu. Ce n'était qu'un 9.

La porte de la victoire grande ouverte, IM a envoyé un 10. Il est devenu le premier homme coréen en arc classique à remporter une étape de la Coupe du Monde en Salle.

Le match pour la médaille de bronze était un remake de la finale des Championnats du Monde en Campagne de Zagreb 2014. Et il s'est terminé de la même manière: l'Américain Brady ELLISON a battu le Français JC VALLADONT, 7-3.

Brady n'a mis qu'une seule flèche en dehors du 10 sur ses quinze tirs.

Retrouvez tous les résultats, actualités et photos de l'étape de la Coupe du Monde de Tir à l'Arc en Salle de Bangkok 2014.