Les Jeux Olympiques de Londres 2012 en chiffres

23 novembre 2012
Lausanne (SUI)
Les Jeux Olympiques de Londres 2012 ont été marqués par des exploits sportifs des plus inspirants et ont établi de nouvelles normes en matière de diffusion – et cela vaut plus que jamais pour le tir à l’arc.

Quelque 10 500 athlètes ont participé aux Jeux Olympiques de Londres 2012 – dont 128 archers.
  
Les 204 Comités Nationaux Olympiques étaient en lice pour ces Jeux; 85 d’entre eux ont remporté des médailles. Cinquante-cinq pays ont qualifié des athlètes pour la compétition de tir à l’arc, et les 12 médailles ont été réparties entre 6 nations.
 
657 athlètes soutenus par la Solidarité Olympique ont concouru aux Jeux de Londres (14 en tir à l’arc).
 
Les Jeux de Londres ont enregistré une participation record des femmes: près de 44% des athlètes étaient des femmes. En tir à l’arc la parité des genres était totale.
 
Les compétiteurs ont établi 38 nouveaux records du monde et 99 records olympiques. Deux records du monde ont été battus en tir à l’arc: celui de l’Epreuve à 70 mètres par le Coréen Im Dong-Hyun et l’Epreuve par équipe à 70 mètres par l’équipe masculine de Corée.
 
Les Jeux de 2012 à Londres ont eu le programme de contrôle du dopage le plus complet de l’histoire des Jeux Olympiques. Plus de 5 000 tests (urinaires et sanguins) ont été réalisés pendant les Jeux, après une période de contrôle étendue avant les Jeux menée par les CNO et les FI. Des contrôles ont été effectués pendant les Jeux sur les cinq premiers du classement, plus deux concurrents pris au hasard dans chaque épreuve. Tous les archers contrôlés étaient négatifs.
 
Plus de 8 millions de tickets olympiques ont été vendus pour les sessions des 26 sports et les deux cérémonies; 60,410 tickets de tir à l’arc ont été vendus, un nouveau record. 76% d’entre eux ont été vendus sur le marché britannique.
 
Les Jeux Olympiques de 2012 à Londres ont marqué une nouvelle ère dans la retransmission des Jeux, avec plus de couverture de diffusion traditionnelle que jamais auparavant, ainsi qu’une couverture numérique sans précédent, laquelle a permis aux fans d’avoir accès aux Jeux tout le temps, partout.
 
Les Jeux de 2012 ont été les premiers à exploiter pleinement les réseaux sociaux et en ligne. Le tir à l’arc a bénéficié de larges audiences dans le monde entier, et notamment en Corée, au Japon, en Australie, au Mexique et en Italie. Il a été mentionné comme un sport surprenant, qui a attiré une audience importante sur Eurosport, et sa popularité aux Etats-Unis a été comparée à celle du curling, qui avait fait un tabac aux Jeux de 2010. “Les chiffres du tir à l’arc ont été immenses” a déclaré Alan Wurtzel, directeur de la recherche chez NBC. 

Les Jeux de 2012 ont été les premiers à exploiter pleinement les réseaux sociaux et en ligne. La très large couverture médiatique a donné vie aux valeurs olympiques pour le public du monde entier. L’association de la couverture médiatique traditionnelle et des plateformes mobiles et en ligne ont rendu les Jeux accessibles à une audience potentielle de 4,8 milliards de personnes.
  
Les sites des réseaux sociaux de Londres 2012, parmi lesquels Facebook, Twitter et Google+, ont attiré près de 4,7 millions de fans. Les pages Facebook du CIO et de World Archery ont gagné de nombreux fans au cours des Jeux. Les athlètes ont interagi avec les fans en leur donnant un aperçu de leur vie dans le village olympique en partageant leurs photos, en envoyant des tweets et en contribuant via Facebook.
  
Le CIO compte aujourd’hui près de 20 millions de fans au total sur ses différentes communautés en ligne. La page Facebook de World Archery compte près de 60 000 fans, alors que 5000 personnes suivent World Archery sur Twitter. La chaîne officielle du tir à l’arc sur YouTube est l’une des plus regardées parmi les sports olympiques avec 11 500 000 visionnements et 15 000 inscrits. Ces plateformes permettent aux athlètes et aux fans d’interagir en ligne.
  
Enfin, Londres 2012 a prouvé l’importance des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), qui ont débuté à Singapour en 2010. Les Jeux de 2012 à Londres ont réuni 156 athlètes qui avaient participé à la première édition des JOJ.
Ils avaient représenté 80 Comités Olympiques Nationaux, et 21 d’entre eux ont gagné des médailles à Londres. Parmi eux, l’archère mexicaine Mariana Avitia (photo) a été médaillée de bronze de la compétition féminine individuelle de tir à l’arc.
  
Avec tous ces records, les Jeux de la XXXe Olympiade à Londres laisseront un héritage durable et positif pour le sport.