Nottingham 2016: dix athlètes à suivre

23 mai 2016
Nottingham (GBR)
Les Championnats d'Europe de tir à l'arc se déroulent du 23 au 29 mai à Nottingham, Royaume-Uni.

Les Championnats d'Europe 2016 de tir à l'arc, 24e édition de l'épreuve, accueillent aussi cette année le tournoi continental de qualification pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

C'est la deuxième fois que les Championnats d'Europe se déroulent en Grande-Bretagne, après Stoneleigh en 1978.

Les qualifications ont lieu à l'Université de Nottingham sur les terrains de Highfields, avant que les finales ne se jouent en plein cœur de la ville, sur la place historique du Vieux-Marché. La compétition débute mardi 24 mai, et voici dix archers qui pourrait bien faire parler d'eux tout au long de cette semaine...

1. IRENE FRANCHINI 

Ancienne archère en arc classique, Irene Franchini a remporté son premier titre mondial individuel en poulies en mars à l'occasion des Championnats du monde 2016 de tir à l'arc en salle à Ankara, Turquie.

Il y a tout juste une semaine, lors de sa première sortie de la saison en extérieur, à la deuxième étape de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Medellin, elle a gagné le bronze avec l'équipe féminine italienne d'arc à poulies et a terminé 9e de l'épreuve individuelle. Pour ses premiers Championnats d'Europe en tant qu'archère poulies, elle s'est fixée pour objectif de prendre beaucoup de plaisir.

“Je ne veux pas avoir d'attentes particulières,” dit-elle. “Je veux tirer du mieux que je peux et voir ce qui se passe. J'avais l'habitude de me soucier beaucoup des résultats, mais maintenant j'essaie d'être plus détendue. Je suis en train de changer d'état d'esprit sur les compétitions, pour pouvoir tout simplement tirer et m'amuser. Cela m'a aidée à Ankara et j'aimerais bien continuer comme ça.”

2. PETER ELZINGA 

Le champion d'Europe en titre Peter Elzinga a terminé dans le top 10 à toutes les étapes de la Coupe du Monde en salle et en extérieur en 2016, terminant 4e à Shanghai en ouverture de saison.

Avec de bons résultats récemment en plus d'être le tenant du titre... il faudra garder un œil sur lui.

3. MAJA JAGER 

Médaillée d'argent aux Jeux européens de Bakou en 2015, Maja est l'un des espoirs danois pour ramener de Nottingham un quota féminin pour les Jeux Olympiques. Neuvième des qualifications à la première manche de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc à Shanghai, elle a finalement terminé au pied du podium en Chine.

En 2015, elle avait remporté l'or des Universiades d'été 2015 à Gwangju, Corée.

4. LARRY GODFREY 

Avec ses trois participations olympiques, Larry est le plus expérimenté de l'équipe masculine britannique. Une expérience qui va permettre aux Britanniques de se focaliser sur leur grand objectif: s'adjuger un quota pour Rio à domicile.

“C'est une grande opportunité pour moi,” dit Larry. “C'est la première fois que je joue des Championnats d'Europe à domicile, alors il y a un intérêt et une excitation particuliers, et bien sûr, avoir la chance de gagner une place olympique pour notre pays sur nos terres, c'est fantastique. Espérons que le public sera derrière nous pour nous aider à y arriver.”

5. SEBASTIEN PEINEAU 

Seb Peineau est l'un des hommes poulies du moment. Après être passé archer à plein temps il y a trois mois en février, le numéro 8 mondial est devenu champion du monde en salle à Ankara, en Turquie. Il a remporté l'or dans l'épreuve en double mixte à Shanghai et le bronze avec l'équipe masculine d'arc à poulies à Medellin.

Il avait terminé troisième des derniers Championnats d'Europe.

6. MARVIN GRISCHKE 

Pour sa deuxième année à l'échelon international, le Liechtensteinois Marvin Grischke a un objectif personnel avec une date limite. Il veut réussir avant le 11 juillet le score minimum de qualification pour Rio 2016, qui est fixé à 630 points pour l'épreuve masculine des 72 flèches à 70 mètres.

À Nottingham, Marvin a l'occasion d'y parvenir.

S'il réussit, il aura fait un pas de plus vers sa candidature pour l'une des six places tripartites accordées aux tir à l'arc pour Rio et une première représentation historique du Liechtenstein en tir à l'arc aux Jeux.

“Les conditions ici sont difficiles, alors on verra bien ce qui va se passer. Si j'y parvient ici, c'est très bien, mais sinon, on va continuer à essayer. Ce n'est pas mon principal objectif ici et il y aura encore plusieurs autres épreuves pour essayer d'y arriver,” dit Marvin.

(Les places tripartites sont attribuées dans 16 sports à des pays, souvent en développement ou géographiquement très petits, qui n'ont envoyé que des petites délégations d'athlètes aux dernières éditions des derniers Jeux d'été.)

7. NAOMI JONES 

Naomi Jones, 31 ans, a débuté sa carrière internationale en 2010. Elle s'entraîne actuellement aux Pays-Bas (son compagnon se trouvant là-bas) et a été l'archère poulies britannique la plus régulière de la saison en salle.

Lors des trois grandes haltes auxquelles elle a participé jusqu'ici en 2016 (Nîmes, Las Vegas et Shanghai), elle a terminé 17e. Va-t-elle parvenir à atteindre au moins les quarts de finale à domicile?

8. EMANUELE GUIDI 

La dernière participation aux Championnats d'Europe de tir l'arc de l'athlète olympique Emanuele Guidi, c'était à Amsterdam il y a quatre ans, épreuve qui faisait également office de tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques de Londres cette année-là. À l'époque, il avait terminé 57e, puis avait obtenu une place tripartie, pour terminer 33e aux Jeux de 2012.

Une nouvelle chance de gagner une place olympique pour Saint Marin lui est offerte à Nottingham, et améliorer son rang d'il y a quatre ans.

9. ANA UMER 

Ana Umer est la seule représentante slovène en arc classique féminin aux Européens cette année, ce qui signifie qu'elle est aussi la seule à pouvoir offrir à son pays une place olympique pour Rio.

Après les Championnats du monde de tir à l'arc en campagne de 2015 et le tournoi de classement mondial Veronica’s Cup en avril de cette année, deux épreuves qui lui ont valu des médailles d'or, Ana est sur la bonne voie.

10. SARAH SONNICHSEN 

L'archère danoise de 21 ans Sarah Sonnichsen, qui réussit jusqu'ici sa meilleure saison, s'est qualifiée pour au moins une finale à chacune des quatre compétitions internationales auxquelles elle a pris part.

Elle a gagné la Coupe du Monde de tir à l'arc en salle 2016 à Las Vegas et est devenue championne du monde en salle avec l'équipe féminine danoise d'arc à poulies à Ankara. À Shanghai, à l'occasion de la première étape de la saison sur le circuit de Coupe du Monde, elle s'est adjugée un autre titre par équipe et l'argent en individuel.

À Medellin, elle s'est inclinée d'un tout petit point, 142-143, face à l'Italienne Marcela Toniolli dans le match pour la troisième place.

De tels résultats parlent d'eux-mêmes: Sarah est dans une bonne passe.