La fédération française lance une campagne d'envoi de matériel de seconde main en Afrique

22 février 2019
Noisy le Grand, France
L'initiative donne une nouvelle vie à d'anciens équipements qui sont envoyés dans des pays africains francophones.

La Fédération Française de Tir à l'Arc a lancé une campagne afin d'envoyer du matériel de tir à l'arc d'occasion aux pays en développement d'Afrique.

Baptisée Partage ton arc, transmets ta passion, l'opération invite les comités régionaux à récupérer le matériel inutilisé auprès des clubs et de leurs membres pour l’envoyer au siège de la fédération. Celle-ci le redistribue ensuite à l’international, couvrant les coûts de logistique depuis la source jusqu'à destination.

“Notre souhait est vraiment d'aider les pays francophones, qui ont le potentiel, mais n'ont pas les moyens, la logistique ou l'organisation, pour développer ce sport,” a déclaré Jean-Michel Cléroy, président de la FFTA.

“Le but est vraiment de développer le tir à l'arc dans le monde entier et non notre intérêt personnel.”

LPartage ton arc, transmets ta passion a été développé par les jeunes dirigeants de la FFTA, qui font partie d’un programme offrant aux archers âgés de 16 à 20 ans un aperçu de l’administration du sport. Chaque groupe de jeunes dirigeants fait le choix d'un projet, sur deux ans, et celui de la volée 2018/19 s'est porté sur les fédérations francophiles d'Afrique.

Le commission a conçu le processus de distribution, planifié la logistique et créé une campagne de promotion pour informer les membres de clubs et comité régionaux.

Les archers peuvent faire don de tout équipement qui n'est plus utilisé, y compris des arcs et des flèches, ou des accessoires tels que des viseurs et des stabilisateurs, à condition qu'il soit en bon état ou facilement réparable. Les dons sont enregistrés au siège de la fédération, réparés si nécessaire, puis envoyés en Afrique par colis.

La FFTA prend en charge les emballages et les frais de port, ce qui élimine un obstacle important pour les dons de la communauté, puisqu'il n'y a aucun coût ni pour les archers, les clubs ou les comités régionaux. Ainsi, une plus grande quantité d'équipements de seconde main de France auront une nouvelle vie en Afrique.

La nouvelle campagne officialise un arrangement en vigueur depuis près de dix ans.

La Fédération Française de Tir à l’Arc soutient le développement du tir à l’arc africain depuis le début des années 2000. L'aide en matériel a elle commencé dans les années 2010.

D'autres initiatives incluent le soutien à la formation des entraîneurs et des arbitres, le partage des connaissances du haut niveau ainsi que des conseils en matière de gouvernance.