Pierre PLIHON aborde l’intersaison déterminé à reproduire un début de saison identique à l’an passé

22 octobre 2014
Lausanne (SUI)
Après une saison qui a vu Pierre PLIHON remporter plusieurs médailles tant en simple que par équipe et une qualification pour la Finale de la Coupe du Monde, le Français va devoir faire face à de grandes attentes pour sa seconde saison.

Par le reporter de World Archery Billie MARSHALL.

Pierre PLIHON a pris part à sa première compétition internationale lors da première étape de Coupe du Monde 2014 à Shanghai où il a remporté l’argent. Un podium pour ses débuts…

Depuis, il a remporté l’or par équipe aux Championnats d’Europe d’Echmiadzin et a pris part à la Finale de la Coupe du Monde, dans la capitale olympique, Lausanne.

“Cette première année a été folle,” admet Pierre. “C’est un honneur de représenter mon pays si bien et si rapidement.” Même s’il n’a pas pu rééditer son rang réalisé à Shanghai 2014, il y a plein de positif que Pierre peut retirer au moment d’aborder l’intersaison de Coupe du Monde.

Cette pause correspond à la présaison en salle. Un fait que Pierre connaît bien puisqu’il occupe le poste de directeur général assistant du club de tir à l’arc de Nîmes.

Le tournoi européen de Nîmes fut un des championnats fondateurs du circuit international en salle.

Après une petite pause, Pierre va reprendre le chemin du terrain d’entraînement et va pouvoir savourer un entraînement intensif qu’il est maintenant capable d’assumer, puisqu’il a choisi de devenir archer presqu’à plein temps. Il a quitté son travail pour se consacrer à l’entraînement et à son club.

“J’entendais une petite voix dans ma tête qui me disait que je ne pouvais pas y arriver. Cela m’a motivé à continuer de travailler dur et à progresser,” dit-il. Une méthode peu commune, mais Pierre est confiant et va sans doute voir tout le bénéfice de ses efforts se concrétiser lors des prochaines saisons.

La progression phénoménale de PLIHON sur la scène internationale a attiré beaucoup d’attention, mais le jeune homme de 24 ans n’aime pas analyser ses performances compétition par compétition: “Je préfère me baser sur une année parce que cela vous donne une meilleure vue d’ensemble.”

A y regarder de plus près après sa première année sur le circuit international, PLIHON peut être fier de ses résultats.

Il a déjà atteint certains objectifs qu’il s’était fixé, qu’il va rééditer et améliorer en 2015. Comme pour la plupart des archers, les Jeux Olympiques demeurent la plus grande préoccupation pour la nouvelle saison.

“Nous avons chaque année des sélections pour obtenir la meilleure équipe de France,” explique PLIHON. “Si je suis toujours là cette année, alors les Jeux Olympiques deviendront possibles. Les Championnats du Monde de Copenhague et les Jeux Européens de Baku vont également compter pour établir les quotas français.”

Les ambitions de PLIHON sont plus élevées que jamais à l’aube de sa deuxième internationale. Il a déjà commencé à travailler sur ses points faibles: “J’ai vraiment besoin d’améliorer ma force et je peux être encore meilleur mentalement, bien que cela ne soit pas le plus important pour le moment.”

Ce sera une année intéressante pour le Français avec une certaine pression quant à renouveler son début de saison impressionnant, avec en tête une participation aux étapes de Coupe du Monde et une invitation à la Finale.

Sa préparation au cours de l’entre-saison sera un facteur déterminant quant à la façon dont Pierre fera face aux grandes attentes en 2015.

Lisez la biographie de Pierre PLIHON dans la base de données des athlètes de World Archery.