Trucs et astuces: comment empenner une flèche (avec des plumes en plastique)

23 novembre 2016
Apprenez à vous servir de votre équipement de tir à l’arc avec nos guides pas-à-pas.

Traduction par Alexane Scelles.

Le type d’empennage le plus répandu, utilisé par les archers modernes dans le monde entier, est la plume en plastique. Durable, résistante, bon marché et facile d’utilisation, il en existe des milliers de formes, couleurs, tailles et marques différentes.

Sur les terrains de tir, on peut voir des plumes en plastique peu importe la saison et le niveau de compétition. En plus d’être utilisées par la majorité des débutants, la plupart des meilleurs archers d’arc à poulies et beaucoup d’archers en arc classique s’en servent.

Les plumes d’extérieur, petites et fuselées avec une surface minimale, conservent la vitesse de la flèche mais stabilisent son vol sur la distance. En salle, elles laissent souvent leur place à de plus grandes plumes, où la surface plus importante est nécessaire pour stabiliser bien plus rapidement le vol de la flèche, puisque la distance est réduite.

Une fois que des plumes en plastique ont été correctement appliquées sur une flèche, elles peuvent être difficiles à retirer, faites donc attention en empennant vos flèches.

Matériel

Pour l’empennage des flèches, il vous faut:

  • Plumes en plastique – assurez-vous qu’elles aient toutes la même forme et la même taille
  • Tubes de flèches
  • Colle pour empennage
  • Empenneuse
  • Serviettes en papier
  • Crayon

Vérifiez que vos tubes nus et vos plumes soient complètement propres. Cela permettra à la colle de tenir correctement et vos plumes résisteront plus longtemps. Si vous mettez des décorations adhésives pour flèches, faites-le avant d’appliquer les plumes. Vos tubes doivent avoir des encoches pour bien se fixer dans l’empenneuse..

Les flèches ont deux plumes ‘poulies’, qui laissent un passage à plat contre la poignée, et une plume ‘coq’,qui pointe dans la direction opposée à la poignée lorsque la flèche est encochée. Cette plume coq est souvent de couleur différente, surtout sur les flèches utilisées par des débutants, pour être facilement reconnaissable.

Étape 1

Placez une flèche dans l’empenneuse. Décidez de la distance depuis l’encoche où vous voulez placer l’empennage (2 cm est un bon espacement pour commencer), et notez-la si la pince est graduée ou, si elle ne l’est pas, marquez l’emplacement directement sur la pince avec un crayon.

ÉTAPE 2

Placez la plume dans la pince et appliquez une couche de colle sur toute la longueur de la rainure qui sera placée contre le tube.

ÉTAPE 3

Mettez la plume en place (en vérifiant que vous la mettez dans le bon sens!) et appliquez une légère pression pour vous assurer que la plume est bien ajustée contre la flèche, et que la colle prend correctement. Essuyez doucement tout excès de colle avec une serviette en papier.

ÉTAPE 4

Laissez sécher la colle pendant quelques minutes, puis retirez prudemment la pince.

ÉTAPE 5

Tournez la flèche à 120 degrés dans l’empenneuse (la plupart ont trois crans ou réglages fiables qui permettent de tourner la flèche sur place) et recommencez le procédé avec la deuxième et la troisième plume.

ÉTAPE 6

Une fois les trois plumes collées, vérifiez l’alignement de l’encoche avec la plume ‘coq’. La plume différente des autres doit être tournée vers l’extérieur. It should be aligned with one of the two arms of the nock, rather than the hole. Elle doit être alignée avec l’un des deux bras de l’encoche plutôt qu’avec le creux. La plupart des encoches ont un repère sur l’un des deux bras, c’est celui avec lequel s’aligner, car ce repère est ajouté pour la même raison que la plume ‘coq’.

(Les archers plus expérimentés tendent à utiliser ce repère, ou reconnaître de vue l’alignement correct, plutôt que des plumes de couleurs différentes.)

ÉTAPE 7

Il est recommandé de laisser de côté pendant quelques heures une flèche toute juste empennée avant de tirer avec, pour s’assurer que la colle tienne correctement. Si vous tirez avec un arc à poulies et que vos flèches traversent parfois la cible, c’est le moment d’ajouter un point de colle au bout de la plume, juste pour la protéger un peu plus.

Une fois la colle sèche, vous êtes prêt à aller au stand. Bon tir!

Sponsored
Sponsored