Trucs et astuces: acheter son premier arc classique

24 janvier 2017
Apprenez à vous servir de votre équipement de tir à l’arc avec nos guides pas-à-pas.

Traduction par Alexane Scelles.

Comme pour la plupart des choses dans la vie, vous obtenez ce pour quoi vous payez. Pour l’équipement de tir à l’arc, c’est aussi valable, mais il y a certains investissements et raccourcis que l’on peut faire lorsqu’on achète un kit pour débutant pour économiser du temps et de l’argent sur le long terme. 

Avec un nombre impressionnant de produits de fabricants du monde entier disponibles sur le marché, il peut être difficile de savoir exactement par où commencer lorsque vous achetez votre premier arc classique.

Conseils pour commencer

Définissez exactement ce dont vous avez besoin: tirer avec un arc classique, comme ceux utilisés aux Jeux Olympiques, nécessite une poignée, des branches, une corde, un repose-flèche, un bouton berger, un viseur, un stabilisateur et d’autres accessoires.

Prévoyez un budget pour ce que vous souhaitez investir dans le kit. (Préparez-vous à l’ignorer lorsque vous arriverez dans le magasin d’archerie et que quelque-chose vous attirera le regard.)

Le meilleur moment pour acheter son premier arc se situe peu de temps après avoir terminé les cours pour débutant. Vous aurez perfectionné votre technique de base et un entraîneur pourra évaluer plus précisément de quelles caractéristiques vous avez besoin pour votre équipement.

Le changement est l’ennemi de l’archer régulier. Une fois que vous aurez acheté votre propre arc, vous pourrez avoir besoin de temps pour vous y habituer, alors ne vous attendez pas à ce que vos scores augmentent d’un seul coup! (Cependant, il n’est pas rare de faire de grands progrès directement.)

Avant de choisir votre arc, gardez à l’esprit votre allonge et son influence sur votre équipement. La hauteur totale d’un arc classique (en pouces) doit être à peu près équivalente à votre allonge plus 40 pouces. Les équipements standard vont généralement de 66 à 72 pouces, bien qu’il y ait plus de choix pour les jeunes archers.

La poignée

C’est l’élément de l’arc dans lequel le plus investir. La poignée est la base à partir de laquelle l’arc se construit, et vous pourrez la garder plusieurs années.

Votre budget décidera du type de poignée que vous pourrez choisir, mais si vous pouvez aller vous-même au magasin, prenez et tenez toutes celles que vous pouvez, sentez leur poids et leur équilibre dans votre main. De nombreuses boutiques d’archerie ont un espace de tir et vous laisseront essayer les poignées.

La poignée peut être faite de beaucoup de matériaux différents, tels que le bois (le choix le plus traditionnel), le métal ou le carbone. Chacun a ses propres avantages et inconvénients

Les poignées en bois ou en carbone sont très légères, et ont besoin de stabilisateurs supplémentaires pour les équilibrer, tandis que les poignées en aluminium sont extrêmement robustes. Les poignées en bois offrent un choix limité, et sont habituellement choisies par ceux qui préfèrent le tir traditionnel, alors que les poignées en métal et en carbone profitent des technologies modernes.

Les attributs caractéristiques d’une bonne poignée sont un bon équilibre, un bon placement de la main, sa rectitude (une poignée tordue n’est pas une bonne poignée), et sa géométrie (car sa forme et son poids vont affecter la façon dont les branches se courbent, la réaction de l’arc lors du tir, et la visée

Les branches

Pour les débutants, la croissance et le développement de l’archer sont un point important à prendre en compte lors du choix des branches. La plupart de celles disponibles sur le marché sont compatibles avec le système de fixation ILF (compatible avec la poignée verte à droite, ci-dessous), qui s’adapte peu importe la marque, avec quelques exceptions comprenant les branches à visser et le nouveau système de fixation Hoyt Formula.

Vous allez sûrement devoir changer vos premières branches au bout de quelques mois; ainsi, un conseil fréquemment donné est d’acheter des branches parmi celles bon marché. De cette façon, une fois que vous devrez changer ces branches, vous pourrez en acheter de nouvelles sans vous ruiner, et vous ne vous retrouverez pas avec des branches haut de gamme à revendre.

Pour votre première paire de branches, choisissez une puissance en livres (c’est le poids de la branche lorsque vous tirez avec) similaire ou légèrement supérieure à celle utilisée lors de vos tirs précédents. La plupart des adultes utilisent une puissance allant de 18 à 32 livres.

Chaque marque et gamme de branches offre des sensations différentes lorsqu’on tire avec. Certaines sont rapides, d’autres sont souples, certaines utilisent les dernières technologies en fibre de verre ou fibre de carbone, d’autres sont composées avec des couches de mousse et beaucoup ont toujours un cœur en bois, souvent en bambou. Le choix des branches est très personnel.

Dans certains pays, de nombreux magasins proposent un programme de location de branches pour les débutants, ce qui représente une très bonne option.

La corde

Les cordes sont disponibles dans des longueurs, matériaux et épaisseurs variés pour s’adapter à votre arc. Assurez-vous que la corde soit de la bonne longueur. Les cordes plus épaisses (celles avec le plus de brins), nécessaires pour les plus fortes puissances, tendent à être un peu plus lentes mais pourraient se montrer plus adaptées aux encoches des flèches que vous avez choisies.

Si vous le pouvez, utilisez un point d’encochage en fil plutôt que des nock-sets, ce qui prolongera à la fois la durée de vie de votre corde et celle de votre palette.

Parmi le grand nombre de couleurs disponibles, les meilleurs archers utilisent le plus souvent du blanc tout simplement. Par temps chaud, la couleur reflète, et le soleil n'affectera pas beaucoup la corde. (Bien sûr, si la corde est correctement tendue lors de sa fabrication, il est de toute manière peu probable qu’elle change beaucoup.)

Le viseur

Le viseur doit être le second élément de votre équipement dans lequel vous investirez le plus. Dans ce cas, on paye vraiment pour la qualité, car un viseur meilleur marché pourrait se dévisser après quelques tirs, ou pourrait s’avérer fragile et difficile à régler.

Les viseurs les plus sophistiqués ont des parties micro-ajustables, une meilleure qualité et des matériaux supérieurs de fabrication. Choisissez-en un robuste et fiable, car cet équipement vous accompagnera pendant un moment.

Le bouton berger et le repose-flèche

Les repose-flèches peuvent être en plastique, fixes ou magnétiques. Un repose-flèche métallique sera plus solide et n’aura pas besoin d’être remplacé. Il est difficile pour les débutants de s’y habituer, mais il représente une alternative aux repose-flèches en plastique.

Certains des meilleurs scores au monde ont été réalisés avec des repose-flèches fixes en plastique.

Le bouton berger est essentiellement composé d’un ressort qui écarte la flèche de la poignée lorsqu’elle quitte l’arc. Il permet des ajustements précis et le réglage de vos flèches, et s’associe avec le repose-flèche pour optimiser le tir.

Le stabilisateur

Les stabilisateurs longs et courts équilibrent l’arc et réduisent les vibrations. Au début, ne vous souciez pas de trop investir car la plupart sont bien faits et fonctionneront bien pour quelqu’un qui débute. Le meilleur système de stabilisation aura pour résultat un arc bien équilibré et d’un poids correct avec lequel il est confortable de tirer, particulièrement lors de la décoche.

Il est mieux de commencer avec au moins un long stabilisateur central, puis d’ajouter plus tard un v-bar. Il existe d’autres options comme des stabilisateurs supérieurs et inférieurs, des masses supplémentaires et des amortisseurs de vibrations; on ajoute généralement celles-ci après avoir emprunté le matériel de quelqu’un d’autre pour le tester!

Les flèches

Pour les débutants, des flèches en aluminium, ou moins chères en aluminium-carbone, conviendront. La rigidité de votre tube de flèche est déterminée par la puissance en livres que vous atteignez à votre allonge, et devra être vérifiée sur les tableaux de choix des flèches des fabricants.

Ces chiffres changeront lorsque vous aurez de nouvelles branches, des flèches moins chères vous feront donc faire des économies puisque vous finirez par devoir en changer et en acheter de nouvelles. Empennez-les avec les plumes de votre choix, de préférence de couleurs vives si vous tirez en extérieur. Les plumes en plastique sont faciles à réparer et à remplacer pour des débutants, même s’il est probable que vous changerez plus tard pour des plumes plastiques Spin Wing.

Pensez à prendre des encoches et des plumes de rechange pour réparer les flèches abîmées.

La palette

Il est préférable d’opter pour une palette à cale ou avec un écarteur de doigts (ou au moins avec la possibilité d’ajouter ces éléments). Au fur et à mesure que vous progresserez en tir, vous devrez essayer de les ajouter pour voir s’ils fonctionnent avec votre technique.

Les deux vous donneront une impression très étrange au début!

Autres accessoires

  • Protège-bras
  • Plastron
  • Carquois
  • Sac ou valise de rangement
  • Repose-arc
  • Extracteur de flèches (indispensable si votre club utilise des cibles en paille)
  • Cire pour corde (vous pourrez probablement en emprunter)
  • Dragonne (ou lacet de chaussure)

Le choix de ces pièces d’équipement dépend de vos préférences personnelles et de votre budget. Il existe une large gamme de produits pour le tir à l’arc s’adressant aux archers de tous niveaux et de tous styles, alors si vous avez n’êtes pas sûr qu’un équipement (ou son prix) soit convenable, n’hésitez pas à poser la question!

Prenez des cours d’introduction au tir à l’arc auprès d’un club ou stand de tir local avant d’acheter votre équipement. World Archery recommande fortement de demander conseil aux membres d’un club et aux entraîneurs.