10 choses qu'un nouvel archer doit savoir

22 octobre 2015
Mexico City (MEX)
Les meilleurs archers du monde révèlent ce que toute personne commençant le tir à l'arc devrait savoir.

Même pour les meilleurs archers du monde, il fut un temps où ils ne connaissaient rien au tir à l'arc. Chaque champion, recordman du monde et médaillé international a débuté un jour.

Et c'est exactement pour pourquoi, alors que les 32 meilleurs athlètes de 2015 se réunissent à Mexico pour la Finale de la Coupe du Monde de tir à l'arc, nous leur avons demandé quels conseils ils donneraient à ceux qui débutent dans le sport.

1. Trouver un bon entraîneur

“Avoir un bon entraîneur va jouer un grand rôle sur la façon dont votre carrière en tir à l'arc va se dérouler,” explique le jeune Américain de 19 ans Collin Klimitchek. Lui a même fait le voyage au Mexique avec deux entraîneurs: Laval Dee et Marcia Falks.

2. Ne Pas faire de comparaison

Selon la championne de la Finale de Coupe du Monde en 2014 Sara Lopez, beaucoup de personnes font l'erreur de se comparer aux autres archers.

“Soyez vous-même, tirez à votre façon et n'essayez pas de tirer comme quelqu'un d'autres,” ajoute-t-elle.

Lopez avait admis à l'occasion de l'étape de Coupe du Monde jouée chez elle à Medellin en 2015 qu'elle était tombée dans le piège de se soucier de ce que les autres pourraient penser, alors qu'elle avait battu juste avant le record du monde des 72 flèches pour la troisième fois de suite, plutôt que de se concentrer sur son propre jeu.

3. Technique > Équipement

Les nouveaux archers devraient passer plus de temps sur leur technique que sur le équipement, nous disait le vainqueur de la Finale de la Coupe du Monde Braden Gellenthien à l'occasion de l'étape de Coupe du Monde de Medellin.

“La question de l'équipement peut venir plus tard, mais la chose la plus importante c'est votre forme, votre technique et votre approche mentale.”

4. Mauvais réglages = mauvaise expérience

Cela étant dit, et en particulier pour ceux qui commencent en poulies, l'arc devrait au moins être configuré correctement pour la personne qui l'utilise: en termes de longueur d'allonge et de poids.

Car, selon un certain nombre des meilleurs tireurs, si une partie de l'ensemble est mal réglée, cela peut mettre un frein à l'entraînement du nouvel archer.

5. Peu importe le score

“La cible ne doit pas vous effrayer,” conseillait le double vainqueur en Finale de la Coupe du Monde Sergio Pagni à Medellin 2015. “Tirez simplement vos flèches, sans vous soucier au début d'où elles vont.”

6. Soyez patient

“Certaines personnes,” explique Collin Klimitchek, “sont tout de suite très bons quand ils se mettent au tir à l'arc. Mais pour la plupart des gens – moi y compris – cela prend un certain temps. Soyez patient.”

Linda Ochoa estime que la patience est d'autant plus importante quand les choses se corsent: “Si vous avez des années ou des tournois difficiles, souvenez-vous simplement à quel point c'était amusant quand vous avez commencé.”

7. Être passionné

La clé de la longue et illustre carrière internationale de Dominique Genet – il a commencé à tirer au niveau international en 1996 et, 19 ans plus tard, est en Finale de la Coupe du Monde à l'âge de 46 ans – c'est la passion.

“Avec la passion on peut aller au-delà, on peut faire plein de choses,” explique-t-il.

8. Trouvez ce qui vous convient

Stephan Hansen a remporté les championnats du monde de tir à l'arc à Copenhague à l'été 2015. Au Mexique, il fait partie du double mixte danois qui affrontera l'hôte mexicain.

“Le plus important pour moi c'est l'habitude,” dit-il. “Si ma routine est bonne, je suis dans le centre. Si je tire de la même manière, sur la même durée, tout le temps, alors je suis toujours dans le 10.”

9. Se faire plaisir

Alors que c'est souvent le premier conseil de la bouche de bon nombre d'archers, Jean-Charles Valladont confirme que l'important c'est que le plaisir du tir à l'arc ne soit pas seulement pour les nouveaux-venus.

“Que tu sois amateur ou professionnel, que tu tires une fois par semaine ou tous les jours, le mot d’ordre c’est de se faire plaisir,” explique-t-il. Ce qui signifie que même si vous vous entraînez pour quelque chose d'important, perdre de vue ce qui vous a attiré dans le sport, en premier lieu ne vous aidera pas à réussir.

10. Voir loin

Miguel Alvarino Garcia a remporté la première édition des Jeux européens à Bakou en 2015. C'était sa première médaille majeure et un endroit historique pour y parvenir!

“Entraînez-vous beaucoup,” conseille-t-il. “Et vous pouvez aller aussi loin que vous le souhaitez!”

Sponsored
Sponsored