5 conseils pour tirer sous la pluie

10 mai 2016
Medellin (COL)
Parce que vous ne pouvez pas espérer le beau temps chaque fois que vous faites du tir à l'arc...

Nous sommes à Medellin, en Colombie, pour la deuxième étape de l'année sur le circuit de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc, et les prévisions météo sont humides, très humides, pourtant l'une des étapes habituellement les plus ensoleillées du circuit.

La température: 25 degrés Celsius en moyenne avec une probabilité d'orages de 80% (ou du moins beaucoup d'eau se déversant du ciel) pour chaque jour de cette semaine.

Pluie ou soleil, la vérité c'est que les archers doivent tout de même tirer. (Même si, en cas de tonnerre et de foudre, les tirs sont retardés.) Nous avons rencontré un certain nombre d'archers en compétition à Medellin et leur avons demandé des conseils pour bien performer lorsque le ciel se mit à se déverser et que la pluie s'abat...

1. Prendre soin de soi

“La pluie peut favoriser la sensation de crispation ou de froid, vous pouvez même tomber malade,” explique Ku Bonchan, sélectionné il y a deux semaines dans l'équipe coréenne pour les Jeux de Rio.

“Il est important de protéger votre corps pour garder des forces pendant la compétition. Portez des vêtements chauds, imperméables et chaussures appropriées pour marcher sur des surfaces humides.”

2. Apprivoiser la pluie

“Une fois que vous êtes bien équipés et prêts à tirer, il vous faut comprendre la pluie,” Ku d'ajouter. “Il faut savoir que vous devrez peut-être vous concentrer plus que d'habitude, car l'eau peut pousser les flèches vers le bas.”

L'archère japonaise Hayashi Yuki pense que c'est un problème qui peut être résolu en tirant de manière rapide.

“La pluie, ça peut être difficile ou facile. Je préfère tirer vite et ne pas prendre trop de temps, car avec la pluie, les flèches peuvent devenir plus lourdes et atterrir plus bas que le point visé, plutôt que dans le jaune,” dit-elle.

Toutes les pluies ne sont pas pareilles.

“La première chose que j'essaie de faire en général c'est de comprendre l'intensité et la direction de la pluie pour que je puisse régler mon viseur correctement,” explique l'olympienne Alejandra Valencia. “Avant de me rendre sur le pas de tir, j'essaie d'essuyer l'eau sur la corde, les flèches et mon protège doigts. Alors, je suis prête à tirer.”

3. Protéger son matériel

Double championne de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l'arc, Sara Lopez a rencontré des problèmes avec son viseur alors qu'elle tirait dans des conditions défavorables. Elle a maintenant trouver un moyen de les éviter.

“Beaucoup de personnes sont au courant du problème que j'ai connu avec mon œilleton en raison de la pluie. Il se remplissait d'eau et c'était la pagaille,” dit-elle. À l'étape de Coupe du Monde de Shanghai en 2014, Lopez avait d'ailleurs perdu la finale après avoir manqué la cible car elle ne parvenait pas à voir correctement à travers son viseur.

“J'essaie maintenant de le couvrir avec une petite serviette maintenue en place grâce à deux aimants. De cette façon, mon viseur n'est jamais mouillé et la serviette ne tombe jamais, même quand je me déplace sur le terrain.”

“Assurez-vous que votre système de déclenchement n'est pas trop glissant,” ajoute le numéro 3 mondial Sebastien Peineau.

“Assurez-vous également d'avoir un bon point de visée sur votre lentille. Il y a quelques années, il avait beaucoup plu durant nos sélections. J'étais en train de viser, une grosse bulle s'est formée dans ma loupe et j'ai vu mon point de visée s'affaisser durant le tir. Il vaut mieux s'assurer qu'il est bien protégé.”

“On utilise un mécanisme pour optiques d'appareil photo pour souffler sur le verre du viseur, ce qui évite d'essuyer l'eau ou de l'étaler, et qui nous donne un avantage,” indique Reo Wilde.

4. Garder un mental d'acier

Professionnel de longue date, Reo en a plus à dire sur la météo en tant qu'adversaire, au même titre que n'importe quel autre archer sur la ligne de tir: “Ne laissez pas la pluie entrer dans votre tête, il suffit de tirer comme d'habitude.” 

5. C'est toujours fun!

Parce que c'est toujours du tir à l'arc, après tout...

Les jours de pluie, selon l'Italienne Claudia Mandia sont même plus faciles à apprécier. Cela tient au souvenir de l'enfance quand on se soucie moins des conditions extérieures que de ce que l'on fait, explique-t-elle:

“C'est comme toutes conditions météorologiques normales. Sortez et profitez-en. C'est toujours amusant de tirer sous la pluie. Avec les bons vêtements pour rester au chaud, ça devrait être amusant!”